En ce moment
 
 

Vicky enchanté par sa vaccination au Heysel: "Quand tout est parfait, pourquoi ne pas le dire aussi?"

Vicky enchanté par sa vaccination au Heysel:
 
CORONAVIRUS
 

"La presse critique beaucoup trop ! Je suis allé me faire vacciner samedi 27 janvier au Heysel et l’organisation, l’accueil, tout était parfait et même sympa ! Pourquoi ne pas le dire aussi ?", nous a interpellé Vicky Michiels, 78 ans, via notre bouton orange Alertez-nous.

Il a eu rendez-vous en même temps que sa compagne et tous deux ont été enchantés de ce qu’ils ont découvert au Palais 2. "Après une petite file d’attente à l’entrée, on est accueilli dans un décor très très chouette, et même magnifique", nous explique-t-il. "Après s’être désinfecté, on nous pique, et puis on s’installe sur un immense tapis jaune-vert pour se reposer 30 minutes et on reçoit un petit bonbon en partant", raconte-t-il, enchanté par l’expérience.

Vicky avait à cœur de partager ce ressenti positif. "J’en ai un peu marre que dans les journaux télévisés on soit un peu trop négatifs", estime-t-il. Et c’est vrai qu’après quelques couacs à l’ouverture de certains centres, que nous avons relatés, il est aussi bon de parler de ce qui fonctionne dans notre pays.

Idem du côté de Monique : "Hier, j’ai reçu le vaccin à Anderlecht (RSCA). Moi aussi je tiens à féliciter le personnel (médical, accueil, suivi) pour sa gentillesse, son professionnalisme et son empathie. Pas de bonbon au départ mais un joli calendrier de la commune. Bravo et merci à tous!", nous a-t-elle écrit ce mardi.

Des milliers de personnes travaillent pour administrer les vaccins 6 jours sur 7

Désormais, et si on est encore tributaires des livraisons de vaccins, la vaccination en Belgique est sur les rails et fonctionne au mieux des possibilités. Nous comptons aujourd’hui plus d’1,2 million de personnes ayant reçu une première dose du vaccin et plus de 500.000 ayant reçu la seconde, ce qui porte la couverture vaccinale des adultes à 5,5%. La semaine dernière, plus de 250.000 doses ont été administrées dans notre pays.

Rien qu’en Wallonie et à Bruxelles, on compte actuellement 61 centres de vaccination de tailles différentes. Et ce sont des milliers de personnes qui y travaillent. Les centres bruxellois comptent 350 équivalents temps plein rien (dont 15 médecins et 75 infirmiers), tandis qu’en Wallonie, ce ne sont pas moins de 2.562 personnes (dont 660 profils médicaux et 1902 autres) qui y travaillent, et ce sans compter les 12 antennes locales qui viennent d’être déployées.

 




 

Vos commentaires