En ce moment
 

Carla Bruni se livre sans tabou sur ses ADDICTIONS

Carla Bruni se livre sans tabou sur ses ADDICTIONS
©Isopix

L'ancien mannequin regarde désormais ses expériences passées avec recul.

Avant d'être mariée à l'ancien président français, Nicolas Sarkozy, avec qui elle a eu un enfant, Carla Bruni a foulé les plus prestigieux podiums. Dans les années 1990, elle faisait en effet partie des Supermodels, avec Cindy Crawford, Claudia Schiffer ou encore Naomi Campbell.

À l'époque, et pendant la suite de sa carrière en tant que chanteuse, Carla Bruno avait un besoin démesuré de célébrité. Elle en parle aujourd'hui comme d'une véritable addiction, dans une interview accordée à France Culture.

"Je crois que j'avais besoin de la célébrité, et que j'en ai encore besoin, avoue-t-elle. Le problème, c'est que c'est un tout petit peu comme avec l'addiction à la drogue, l'alcool par exemple, ou la cigarette. J'ai longtemps été addict à la cigarette. Le problème de la cigarette, c'est qu'évidemment, on n'en a jamais assez?! Le problème de l'addiction, c'est qu'on n'en a jamais assez?! Le problème de la célébrité, c'est qu'on n'en a jamais assez?! Quand on l'aime, quand on la voulait comme moi."


"Ça ne m'a jamais pesé"

Désormais, Carla Bruni voit ce besoin d'être connue avec recul et sagesse. "Il y a des gens qui sont devenus célèbres par hasard. Leur talent les a par hasard menés dans l'œil des autres. Quand on n'entend pas exemple quelqu'un comme Brigitte Bardot, on a l'impression que sa célébrité lui a explosé la vie. On sent qu'il y a rejet très fort de ça. (…) Ça lui a pesé. Moi, ça ne m'a jamais pesé, mais jamais?!", a-t-elle ajouté.

Aujourd'hui épouse et maman comblée, l'ancienne mannequin reconnait que cette célébrité "n'apporte rien de profond, rien d'important". Elle assume totalement avoir eu besoin de ce "regard" sur elle à une période. "Moi j'ai toujours eu envie d'être célèbre et ça ne m'a jamais gêné en rien", a-t-elle conclu.

Vos commentaires