Accueil People

Britney Spears invitée à parler de sa tutelle au Congrès : "J'ai l'impression d'être importante pour la première fois de ma vie"

La saga Spears est-elle définitivement terminée? Après treize années de combat contre son père pour sortir de sa tutelle, Britney Spears essaie de se reprendre en main. Plus personne n'ignore la descente aux enfers qu'a connu la chanteuse américaine: l'affaire de la tutelle a fait l'objet d'un documentaire et elle est massivement suivie par le public. Sur Instagram, par exemple, Britney Spears collectionne les followers. On en dénombre pas moins de 39 millions sur le réseau social.

Jeudi 16 février, la chanteuse de Baby, One more time a publié un courrier reçu le 1er décembre. Il provient du Congrès, l'équivalent du Sénat aux États-Unis, aujourd'hui présidé par Kamala Harris, et il la félicite pour son courage, sa "victoire historique" et l'invite à venir témoigner de son épopée "avec ses propres mots" devant la chambre institutionnelle. "Votre parcours encouragera des personnes qui sont indûment réduites au silence par la tutelle (...) Il n'y a aucun doute sur le fait que votre histoire inspirera du monde, tout comme vous et votre art inspiraient déjà." 

Particulièrement touchée par cette lettre, Britney Spears a commenté l'invitation. "J'ai été flattée par ce courrier mais je n'étais pas en état de répondre à l'époque", avoue-t-elle. "Grâce à elle, j'ai l'impression d'être importante pour la première fois de ma vie."

Acceptera ou n'acceptera pas? La popstar écrit ne pas être "là pour être une victime" ,mais se sent indéniablement soutenue par cette sollicitation: "Il est difficile de trouver des gens qui comprennent et font preuve d'empathie (...) Je veux aider les autres qui sont dans des situations vulnérables, prendre la vie par les couilles et être courageuse". 

À la une

Sélectionné pour vous