En ce moment
 

"C'est horrible ce que vous dites": Kiddy Smile et Christine Angot CHOQUÉS par les propos de Charles Consigny (vidéo)

Capture d'écran Youtube
 
 

Kiddy Smile était invité sur le plateau d'On n'est pas couché. Il s'est retrouvé face à Christine Angot et Charles Consigny.

Il y a trois mois, le chanteur et DJ français Kiddy Smile était monté sur la scène de fête de la musique à l'Elysée avec un T-shirt provocant où était écrit "Fils d'immigré, noir et pédé", en signe de protestation contre la loi asile et immigration. Il avait averti sur Facebook que ses chansons porteraient le même message "sans que personne ne puisse les étouffer".

Samedi soir, l'artiste était invité sur le plateau d'On n'est pas couchér. Le français connu pour sa mise en avant du mouvement new-yorkais du voguing s'est confié sur son homosexualité, mais aussi sur la difficulté d'être Noir en France. "Le voguing est un espace très important pour les jeunes LGBT. Moi, je suis tombé dans la danse hip-hop car ça correspondait à un aspect de ma vie. Le hip-hop, c'est a propos de la lutte des classes, je pense. Ca m'a parlé car ça faisait "reflet" à ma vie, mais pas complètement, car afficher mon homosexualité dans le milieu hip-hop est quelque chose de compliqué. Alors quand j'ai vu qu'il y avait un espace pour les jeunes comme moi, j'ai voulu contribuer", a confié le militant LGBT.

"Vous dites : Ma sexualité vient en second plan car c'est déjà compliqué d'être Noir en France", a demandé Laurent Ruquier, faisant référence à une ancienne interview. "Oui, parce que je pense que c'est ce qu'on voit d'abord", a répondu Kiddy Smile.


"C'est presque plus facile de réussir quand on est fils d'immigré, noir et pédé"

Ensuite, Charles Consigny a réagi par rapport aux propos du DJ français. "Sur la partie politique moi, je trouve qu'on s'y perd un peu. Quand vous dites "Fils d'immigré, noir et pédé" et que c'est difficile d'être Noir et d'être homosexuel, que vous êtes dans cette revendication-là... Moi je suis juste un peu plus circonspect, car je pense qu'en réalité les choses ont beaucoup changé ces derniers temps, notamment dans les domaines de la mode, de la musique, des médias, etc. Aujourd'hui, c'est presque plus facile de réussir quand on est fils d'immigré, noir et pédé quand on est fils de Français de "souche", blanc et hétérosexuel", a dit Charles Consigny.

Ces propos ont créé le malaise sur le plateau. "Moi, je trouve que c'est horrible ce que vous dites", a répondu l'artiste choqué par les propos du chroniqueur. "Moi aussi", a rétorqué Christine Angot. Mais Charles Consigny a poursuivi dans cette direction. "Il y a une bienveillance médiatique qui est une réalité", a-t-il encore expliqué. "Mais il faut encore y arriver jusqu'aux médias", a interrompu timidement Laurent Ruquier.

"Laissons quelqu'un qui est Noir nous en parler (...) Cet artiste a compris qu'on a changé d'époque, c'est pour ca qu'il dit qu'être noir reste très difficile même si on a changé d'époque", a réagi Christine Angot.

Retrouvez l'extrait à la 24e minute

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.



 

Vos commentaires