En ce moment
 

"La mère la plus économe d'Amérique" dévoile ses étonnantes astuces: "Economiser de l'argent, c'est comme en gagner" (vidéo)

© TLC-Youtube
 
 

La nouvelle série de télé-réalité de TLC, "So Freakin Cheap", suit quatre familles qui sont très économes, dont la fière maman Becky Guiles de Minoa, dans l'État de New York. "J'ai toujours été assez économe", explique Becky Guiles, 41 ans, qui vit dans une maison centenaire avec son mari Jay, 39 ans, et ses fils George, 7 ans, et Colden, 4 ans. "Mais quand j'ai eu mon premier fils, George, j'ai quitté mon entreprise parce que je voulais rester à la maison avec lui. Donc, une grande partie de ma philosophie est qu'économiser de l'argent est la même chose que gagner de l'argent."

"So Freakin Cheap" présente également la famille Tran d'Orlando, en Floride, qui fait la chasse aux poubelles alors qu'elle vit dans un quartier chic, les Watson de Mesa, en Arizona, qui tentent d'organiser le mariage de leur fille avec un budget de 750 dollars, et les Clayton de Stonecrest, en Géorgie, qui utilisent des méthodes de bricolage pour tout fabriquer, des produits de nettoyage au papier toilette.

Becky, qui se considère comme "la mère la plus économe d'Amérique", gagnait entre 30 000 et 35 000 dollars par an en promenant et en dressant des chiens avant la naissance de George. "La première année, nous avons tellement réduit nos dépenses que nous avons pu compenser cette perte de revenus", explique-t-elle.

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'youtube' pour afficher ce contenu.

"Une branche d'arbre pour suspendre un rideau"

En hiver, la mère de famille n'hésite pas à récupérer la neige à l’extérieur, qu’elle réchauffe pour que toute la famille puisse se laver. "L’eau courante, ça coûte de l’argent. En bas de la rue, il y a un très joli ruisseau que j’utiliserais bien mais il est gelé parce qu’il fait froid dehors."

Lorsque son époux mange plus qu'elle, elle lui fait payer le supplément qu'il a consommé. "Si nous commandons des bâtonnets de mozzarella, qu’il y en a quatre, que j’en mange trois et qu’elle en mange un, c’est toujours: "Jay, tu payeras 75 % "", raconte son mari.

Elle réduit aussi les dépenses de la famille en lavant une partie de sa vaisselle dans la machine à laver avec le linge ordinaire. Selon elle, les vêtements empêchent la vaisselle de se briser. Elle diminue aussi ses dépenses en fabriquant ses propres luminaires ; en utilisant des journaux froissés comme isolant mural ; en utilisant de la superglue pour réparer les armoires cassées ; et en utilisant du papier peint qu'elle a récupéré dans une benne à ordures près d'un magasin de peinture. En outre, elle n'engage jamais d'experts pour les réparations, etc. et réalise elle-même ses projets de rénovation.

"Avec la rénovation de la maison, l'une des choses les plus importantes que l'on peut faire est d'utiliser des choses qui sont déjà dans la nature - par exemple, on peut utiliser une branche d'arbre pour suspendre un rideau", dit-elle.

"Certains proches froncent les sourcils"

Ses amis et sa famille considèrent sa relation à l'argent de différentes façons, dit-elle.

"Certains d'entre eux froncent les sourcils, surtout s'ils ne sont pas habitués à ça. Mais mes amis de longue date et ma famille pensent que c'est génial (...) Mon mari] est économe dans le sens où il est minimaliste et ne se soucie pas vraiment de l'aspect esthétique de la maison. Alors que moi, je veux une maison, je veux qu'elle ressemble à quelque chose sur Pinterest, mais je ne veux pas dépenser d'argent. Donc c'est un énorme point de friction entre nous et ça l'a toujours été (...) La bonne chose, c'est qu'il est vraiment décontracté et qu'il suit le courant jusqu'à un certain point, puis il perd les pédales."

Becky a confié qu'elle n'a pas été élevée dans cette approche pour économiser de l'argent. "Mon père est plutôt économe, mais ma mère ne l'est pas; Mais c'est de ma mère que je tiens ma ténacité et ma volonté. J'entends le mot 'Non' et j'entends un défi. J'ai définitivement grandi lorsque j'ai commencé à gérer mon propre argent et à trouver comment étirer un dollar".

"J'économise de l'argent pour ne pas avoir à me soucier des finances et pour pouvoir être plus présente auprès de mes enfants, sans avoir ce facteur de stress supplémentaire dans la vie. Je ne comprends donc pas comment cela peut être considéré comme une chose négative. On m'a jugée. Je suis plus forte que ce jugement, et je pense que ce que nous faisons en tant que famille est une très bonne chose."




 

Vos commentaires