En ce moment
 

"Poutine avait engagé une traductrice séduisante pour distraire Trump lors de leur rencontre", révèle son ancienne porte-parole

(c)ISOPIX
 
 

Le président russe Vladimir Poutine a emmené avec lui une traductrice "attrayante" pour distraire l'ancien président Donald Trump lors de leur rencontre de 2019, détaille dans un livre aux révélations explosives Stephanie Grisham, une ancienne responsable de la communication de la Maison Blanche.

"Au début de la réunion, Fiona Hill (l'experte des questions russes) s'est penchée et m'a demandé si j'avais remarqué la traductrice de Poutine, qui était une très jolie femme brune aux cheveux longs, au joli visage et à la silhouette magnifique", a écrit Grisham. "Elle m'a dit qu'elle soupçonnait que la femme avait été sélectionnée par Poutine spécifiquement pour distraire notre président."

Une femme brune avec une robe bleue peut être vue en train de suivre Poutine dans la pièce alors que le dirigeant russe accueille la délégation américaine à Osaka, relate le Daily Mail.

Selon cette témoin, Trump a dit à Poutine qu'il agirait dur devant les caméras et jouerait ensuite gentiment en privé. "OK, je vais être un peu plus dur avec toi pendant quelques minutes. Mais c'est pour les caméras, et après leur départ, nous parlerons. Tu comprends", avait lancé Trump à Poutine lors de leur rencontre en juin 2019 au Japon lors du G20.

Dans cet ouvrage intitulé "I'll Take Your Questions Now" ("Je vais maintenant prendre vos questions", en français), Stephanie Grisham - qui ne s'est jamais pliée à l'exercice quotidien de la conférence de presse avec les journalistes couvrant la Maison Blanche - décrit un Donald Trump caractériel, menteur, dissimulateur et sexiste.

Des exemplaires du livre de Grisham - I'll Take Your Questions Now, What I Saw at Trump White House - ont été obtenus par le Washington Post et le New York Times. Il sera mis en vente le 5 octobre. 



 




 

Vos commentaires