En ce moment
 

Blue et Emerson, couple transgenre et non-binaire, élèvent leur enfant sans lui imposer de genre: "Nous ne correspondons pas à ce formatage" (vidéo)

Blue et Emerson, couple transgenre et non-binaire, élèvent leur enfant sans lui imposer de genre:
© Youtube

Un couple transgenre et non-binaire (dont l'identité de genre n'est ni homme ni femme) enseigne à son enfant que le genre et la sexualité sont fluctuants. Blue a une fille de 7 ans prénommée Claire. Emerson, le compagnon de Blue, partage leur vie depuis trois ans. La famille vit à Monterey, en Californie. Le couple élève la fillette sans lui imposer de genre.

"Je pense qu'il est important de parler de ces aspects aux enfants car, par exemple, nous étions tous les deux placés dans une case en tant que filles dès la naissance et nous avions cette attente. Je pense que les garçons et les filles ont les attentes que la société place sur eux. Nous ne pouvons pas vraiment nous retrouver dans ces cases, car nous ne correspondons pas à ce formatage", explique Blue, la mère de Claire.

Cette dernière se définit comme non-binaire. "Je me sens masculine et féminine. J'aime porter des vêtements d' hommes et de femmes. Je ne suis ni un homme ni une femme", avoue-t-elle.

Emerson a grandi dans le corps d'une fille jusqu'à ses 26 ans. Il a ensuite décidé d'assumer qui il était vraiment et a débuté une transition. Il est épanoui dans cette relation et est heureux que Claire l'appelle "papa". "Nous encouragerons notre fille à être ouverte à n'importe quel type de relations, que cela soit avec un homme ou une femme, queer, bisexuel, peu importe", explique-t-il.

Claire est témoin de la transition de son père adoptif. Elle n'hésite pas à lui mettre un sparadrap après ses injections. La fillette est consciente que l'éducation qu'elle reçoit est différente de celle de la plupart des enfants. "Ce qu'il y a de différent chez moi, et que les autres enfants ne font pas, ce sont par exemple mes vêtements ou mes cheveux. Je porte des vêtements de garçons ou de filles. Parfois, je mets un haut féminin et un pantalon masculin", confie la petite fille de 7 ans.

"Nous l'élevons de cette façon pour qu'elle puisse être ouverte et qu'elle puisse découvrir qui elle est, comme nous l'avons fait pour nous-même, et cela sans lui coller une étiquette", ajoute Blue.

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires