En ce moment
 

Critiqué sur TripAdvisor, Jean-Jacques pose nu dans son bar pour répondre à ses détracteurs

Critiqué sur TripAdvisor, Jean-Jacques pose nu dans son bar pour répondre à ses détracteurs
© Jean-Jacques Samoy Facebook

Jean-Jacques Samoy est le propriétaire du bar "La Java" à Saint-Malo. Il a ouvert cet établissement il y a 19 ans. Il se bat pour vivre de son business, mais subit de nombreuses critiques sur TripAdvisor, traitant le lieu de bar à touristes..."comme si cela était honteux de servir des gens adorables du monde entier", s'insurge le patron. "Je n’en ai rien à cirer des commentaires pourris de TripAdvisor, de Google ou d’autres plateformes américaines qui sont cotées en bourse et gagnent des milliards sur notre travail de tous les jours. A chaque fois qu’il y a un problème dans mon établissement et que les clients me contactent directement, je les invite toujours à passer me voir (en 19 ans je n’ai vu personne)", précise le Français.

Ce dernier dénonce surtout les erreurs sur le site TripAdvisor. Son bar est à la 114e place sur les 336 "endroits où manger à Saint-Malo" alors que l'homme ne propose même pas de nourriture. "Je ne fais pas à manger", insiste-t-il.

"Les personnes qui bossent ces métiers de chiens, cafés, bars, restaurants, hôtels (...) en ont assez de se faire juger par vos commentaires de merde la nuit parce que vous n’avez pas les c... de juste établir une communication (...) Il faut être surhumain pour supporter la méchanceté, la médisance, la rumeur au quotidien", écrit Jean-Jacques. "Je fustige l’attitude des gens qui ne viennent pas dire en face ce qu’ils pensent et qui préfèrent se planquer derrière leurs ordinateurs. Les réseaux sociaux sont censés nous rapprocher pas nous éloigner les uns des autres", précise-t-il.

L'homme a posé nu dans son bar. Il a partagé le cliché sur Facebook en proposant à ceux qui le critiquent de "parler à sa raie".

Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

"Concernant TripAdvisor, au vu des témoignages que j’ai reçu de France et du monde entier, il y a réellement un énorme problème. Trimbaler cela toute une vie comme un casier judiciaire de manière injustifiée souvent (je n’exclue pas le fait que nous ne sommes pas parfaits et que nous pouvons aussi être mauvais parfois),mon post aura mis une petite lumière sur mes collègues qui ne vivent plus à cause de cela.
Concernant mon entreprise qui reçoit des milliers de personnes depuis 19 ans 7/7 toute l’année , TripAdvisor représente 400 avis (c’est à dire pas beaucoup), dont 3/4 de positifs mais je n’ai toujours rien à foutre sur le site des restaurants", écrit-il.


Aujourd’hui on note tout et tout le monde

"Concernant mon personnel et ma personne, on ne peut pas plaire à tout le monde et souvent ,nous vous renvoyons l’image que vous nous envoyez, nous sommes des éponges. Aujourd’hui on note tout et tout le monde, engagez vous plutôt dans une croisade contre la faim dans le monde ,contre les violences faites aux femmes, pour aider les sdf, les migrants, etc. Ce ne sont pas les causes qui manquent, cela serait beaucoup plus positif", conseille-t-il.

"Je ne peux plus offrir que mon cul. Parle à ma raie! Elle garde le sourire vertical!", lance le propriétaire. "Quand à celles et ceux qui m’insultent et me menacent de mort et de brûler mon café depuis 48 heures, je vous envoie de l’amour, je vous renvoie mon plus beau sourire vertical et j’y rajoute 2 doigts de tendresse profonde", précise l'homme.

Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires