En ce moment
 

BOURDE de Netflix: décrit comme "barbu", un Français apparaît dans un film sans son consentement (vidéo)

BOURDE de Netflix: décrit comme
 
 

Un nouveau film d'action, produit par Netflix, vient d'apparaître sur la plateforme. Dans Sentinelle, 'de retour à Nice après une mission traumatisante, une soldate d'élite n'hésite pas à utiliser ses talents meurtriers pour traquer l'agresseur de sa sœur.' 

Le film d'action a déjà été regardé par de nombreux téléspectateurs, et parmi eux, les amis d'un homme qui apparaissait sans son autorisation sur les images. 

"Je t’ai vu dans un film sur Netflix"

Nice-Matin, qui relate l'histoire, explique que Rami Sahli, 22 ans, a reçu plusieurs messages: "Je t’ai vu dans un film sur Netflix", "Ils disent que tu es un barbu. Ça craint, on dirait que tu es un terroriste dessus", a-t-il lu avec effroi. On le voit en effet, filmé dans le viseur de l'arme de l'héroïne. Il sert la main d'un ami, sac sur le dos, avant de continuer sa route à pieds. L'image aurait été capturée alors qu'il partait d'un chantier. Rami est électricien, il ne faisait que quitter son travail en disant au revoir à un collègue et ami...

"Je n’ai rien à voir avec l’islamisme, le terrorisme"

Ce qui chiffonne au plus haut point Rami, c'est d'avoir été décrit comme un "barbu" dans l'audio description du film. "C’est un terme très connoté, surtout dans ce contexte de surveillance et de terrorisme", pointe son avocat dans Nice-Matin. "Je n’ai rien à voir avec l’islamisme, le terrorisme. La scène est tournée à l’endroit même de l’attentat de Nice. Je ne comprends pas comment le réalisateur peut me faire passer pour un terroriste. Juste parce que je suis maghrébin?", se demande le jeune homme.

Une plainte déposée

L'audio description, qui disait "Deux jeunes barbus munis de sacs à dos se serrent la main et se séparent", a été modifiée en "deux jeunes hommes". Malgré tout, une plainte a été déposée par Rami et son avocat pour "provocation publique à la discrimination, à la haine raciale".

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.




 

Vos commentaires