En ce moment
 

Accro au bronzage, Hannah a changé de couleur de peau: "Ça me rend heureuse" (vidéo)

Accro au bronzage, Hannah a changé de couleur de peau:
© Youtube & Instagram Hannah Tittensor

Hannah Tittensor est accro aux bancs solaires depuis plusieurs années. L'étudiante en esthétique a désormais le teint d'une femme noire. Pourtant, la femme de 22 ans l'assure, elle n'est pas complexée par sa peau blanche. Mais elle se trouve juste plus jolie avec une peau plus bronzée. 

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.



L'Irlandaise est devenue accro suite à des vacances passées en Turquie en 2015. Hannah se trouvait tellement belle avec son nouveau teint qu'elle n'a plus voulu retrouver sa carnation naturelle. "Bronzer me rend heureuse", confie-t-elle. "Beaucoup de gens m'attaquent sur les réseaux sociaux ou disent que je fais du black face (...) Des gens pensent que je veux devenir une femme noire juste parce que je suis bronzée, mais je m'en fiche de ce qu'ils pensent, car ils ne me connaissent pas", ajoute l'habitante de Belfast. 

Hannah l'avoue, elle utilise des injections pour booster son bronzage. Elle explique qu'elle se sent très malade durant les premiers jours après la piqûre, mais elle ne compte pas arrêter pour autant. Pour la soeur d'Hannah, cette "quête" cache un grand manque d'assurance. Elle ne comprend pas que cette dernière n'assume pas sa carnation.

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Hannah confie que plusieurs cas de cancer existent dans sa famille. Elle est consciente qu'elle sera probablement plus sujette à contracter un cancer de la peau à cause de ses injections et de ses séances de bancs solaires à outrance, mais elle pense éviter la maladie en se faisant contrôler régulièrement par un médecin.

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires