En ce moment
 

Mannequins nus, tapis, chocolat: voici les lois les plus étranges du Royaume-Uni

Mannequins nus, tapis, chocolat: voici les lois les plus étranges du Royaume-Uni
© BELGA IMAGE
 
 

Au Royaume-Uni, il existe encore toute une série de lois un peu bizarres et dont beaucoup de gens ignorent l’existence. C’est le cas notamment d’une des lois les plus étranges d’Écosse, interdisant aux garçons de voir des mannequins de magasin nus, comme le rapporte The Mirror.

Saviez-vous qu’au Royaume-Uni, il existe toute une série de lois étranges toujours en vigueur, dont certaines remontent aux années 1300, malgré les appels à leur abrogation ou à leur suppression ?

Comme le révèle The Mirror, le fait de se déguiser en policier lors d'une soirée costumée ou de coller un timbre sur une lettre dans le mauvais sens peut vous valoir de sérieux ennuis. Ainsi, en Écosse, il est illégal pour un garçon de moins de 10 ans de voir un mannequin de magasin nu. Cette loi est issue des anciennes "lois sur la décence" de l'époque victorienne, lorsque la Grande-Bretagne essayait d'empêcher la corruption de la jeunesse.

Qui est responsable si cela se produit ?

Cette règle soulève des questions quant à savoir qui serait tenu pour responsable si cela se produisait : le garçon lui-même, le propriétaire du magasin ou les parents du garçon ? Inutile de dire que personne n'a jamais été inculpé pour ce délit, mais vous voudrez peut-être vous munir d'un bandeau la prochaine fois que vous ferez du shopping, juste pour être sûr que votre enfant ne sera pas emmené en prison…

Selon le média britannique, cette étrange règle écossaise a été mise en lumière par le cabinet d'avocats John Collins and Partners, basé à Swansea. "La Commission juridique est chargée d'éliminer les lois vieillissantes afin de mettre le système à jour, mais quelques règles étranges ont réussi à rester en place. Nous ne nous attendons pas à ce que les gens s'inquiètent trop de la plupart de ces lois", a déclaré Paul Newman, directeur associé.

Interdiction de secouer son tapis par la fenêtre

Les projets d’abrogation de loi sont adoptés par le Parlement après quelques années, chacun se débarrassant de centaines de pages de loi. Le dernier en date a été soumis au Parlement en 2015, proposant l'abrogation de plus de 200 lois couvrant un éventail de sujets allant des églises à la fiscalité. Par exemple, une loi a été supprimée qui permettait à une église de Liverpool de célébrer des mariages, puisque le bâtiment avait été démoli il y a plus d'un siècle.

L'objectif de ces abrogations est de moderniser et de simplifier le recueil de lois, afin de faire gagner du temps aux avocats et aux autres personnes qui l'utilisent. Dix-neuf projets de loi de ce type ont été adoptés depuis 1965, supprimant ainsi plus de 3 000 lois. Cependant, certaines lois britanniques bizarres existent toujours, notamment l'interdiction de secouer son tapis par la fenêtre avant 8 heures du matin et l'interdiction pour une femme de manger du chocolat après être montée dans un bus.


 

Vos commentaires