En ce moment
 

Incroyable! 37 ans plus tard, une bouteille jetée à la mer au Japon est retrouvée sur une plage à Hawaï

Incroyable! 37 ans plus tard, une bouteille jetée à la mer au Japon est retrouvée sur une plage à Hawaï
© PIXABAY
 
 

Une bouteille contenant un message datant de 1984 vient d'être découverte sur une plage à Hawaï. L'objet avait été jeté à la mer il y a 37 ans au Japon, soit à plus 6.000 km de là où il a été retrouvé. Il s'agissait d'une expérience réalisée par les élèves dans une école japonaise.

C'est une découverte assez incroyable qu'a fait Abbie Graham, une petite fille de 9 ans vivant à Hawaï. En juin dernier, elle a retrouvé une bouteille en verre contenant un message qui avait été mise à l'eau il y a 37 ans par des élèves au Japon. Il s'agissait d'une expérience réalisée en 1984 par des étudiants du club de sciences naturelles au lycée de Choshi. Ceux-ci souhaitaient étudier les courants marins. Ils ont donc décidé de jeter 750 bouteilles dans la mer durant toute l'année. 

A l'intérieur de ces bouteilles, les élèves avaient rédigé des lettres et avaient indiqué les coordonnées de leur école en japonais, en anglais et en portugais en demandant de renvoyer les bouteilles à Choshi. Jusqu'ici, quelque cinquante bouteilles avaient déjà été retrouvées - tantôt aux Philippines, tantôt au Canada ou en Alaska -, la dernière en date remontant à 2002 dans la préfecture de Kagoshima, au sud-ouest du Japon.

A plus de 6.000 km

Mais voilà que près de 20 ans plus tard, cette bouteille vient être trouvée par la petite Abbie Graham, sur une plage à Hawaï, soit à plus de 6.000 km de son lieu de départ. La fillette de 9 ans a décidé de renvoyer la bouteille, comme il était demandé, avec un dessin de sa sœur et elle.

Ce colis retour a surpris tout le monde à Choshi! "Nous pensions que la dernière avait été retrouvée à Kikaijima. Nous étions loin d'imaginer qu'une autre serait retrouvée 37 ans après avoir été mise à l'eau. Nous sommes très contents et excités de cette découverte", a indiqué le directeur adjoint du lycée de Choshi, Jun Hayashi.

Nous n'avons plus de club de sciences naturelles au lycée

Aujourd'hui, l'école ne réalise plus ce type d'expérience. "Nous n'avons plus de club de sciences naturelles au lycée donc il y a peu de personnes qui connaissent ce projet sur les courants marins", a-t-il ajouté. Pour des raisons environnementales, l'école n'avait plus non plus l'autorisation de mettre des bouteilles à la mer. 


 




 

Vos commentaires