En ce moment
 

Jean Castex couvert de petites culottes: voici pourquoi le premier ministre français a reçu tant de sous-vêtements

Jean Castex couvert de petites culottes: voici pourquoi le premier ministre français a reçu tant de sous-vêtements
 
 

Leur boutique n’étant pas reconnue comme essentielle, 80 gérantes ont décidé de protester à leur façon.

Avec son look "vintage", comme il le qualifie lui-même, Jean Castex n’a rien d’une rock star. Et celles qui lui envoient leur petite culotte ne sont pas des admiratrices, bien au contraire. Si le premier ministre français a reçu 80 culottes, c’est parce qu’il est la cible d’une opération baptisée “Action culottée”, pour protester contre la fermeture des commerces non essentiels dans le cadre de la pandémie de Covid-19.

"Une action symbolique mais avant tout humoristique", soulignent les commerçantes. "Vous trouverez ci-joint à ce courrier un élément de la vie quotidienne pourtant considérée comme non-essentiel par votre gouvernement : une petite culotte", peut-on lire dans leur courrier adressé à Matignon.

Les participantes à cette action affirment que leurs boutiques ne sont pas des lieux à fort potentiel de contamination : "Les études montrent que ce n’est pas dans les commerces indépendants que le risque de transmission est le plus élevé. Nos petites surfaces nous permettent de réguler le flux de visiteur de façon précise", déclarent-elles dans un communiqué. Les commerçantes demandent que les sous-vêtements soient reclassés dans la catégorie des produits essentiels. 

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.




 

Vos commentaires