En ce moment
 

Les tigres utilisés dans Fort Boyard sont-ils drogués? Leur dresseur répond à la polémique

Les tigres utilisés dans Fort Boyard sont-ils drogués? Leur dresseur répond à la polémique
Capture Instagram @felindra_officiel
 
 
Hugo Clément, connu pour son engagement envers la cause animale, a tenu à participer à l'émission Fort Boyard, qui utilise les services de plusieurs espèces exotiques lors des tournages. Sur son compte Instagram, le journaliste s'est expliqué: 
 
"Comme lors de ma première participation il y a deux ans, j’ai refusé de prendre part aux épreuves impliquant des animaux. Vous connaissez mes convictions à ce sujet : je suis farouchement opposé à la captivité d’animaux sauvages dans un but de divertissement, comme c’est le cas sur le Fort.

Des tigres n’ont rien à faire derrière des barreaux au milieu de l’océan et les reptiles ou les insectes ne sont pas des objets avec lesquels j’ai envie de jouer.

A l’occasion de ma participation, j’ai pu mettre ce problème en lumière dans la presse et le débat a été ouvert. Vous le savez, avec le @referendum_animaux, nous proposons d'interdire les spectacles avec animaux sauvages. Dans leur forme actuelle, certaines épreuves de Fort Boyard seraient concernées.

Sans attendre le référendum, je milite activement pour obtenir un Fort Boyard sans animaux le plus rapidement possible. J’ai fait part de ce souhait à la production. Nous n’avons pas besoin d’animaux pour faire une super émission de télévision."
 
Certains, comme Sébastien, trouvent sa façon de faire tout à fait cohérente: "Démarche très intelligente, le combat frontal n’est jamais la bonne solution et le faire en parlant avec transparence est judicieux. J’espère que cette revendication ira au bout dans le cas de l’émission et encore plus loin avec le Référendum!"
 
"C’est hypocrite!"
 
Mais d'autres n'approuvent pas, et le font savoir: "Aller à fort boyard c’est encourager une émission qui exploite les animaux, même si on ne participe pas aux épreuves ou il y a des animaux. Il faudrait boycotter totalement jusqu’à qu’il n’y est plus d’animaux, ne pas y aller car il y a des animaux c’est militer contre, mais y aller en ne participant pas aux épreuves où il y a des animaux c’est hypocrite. C’est comme aller au cirque (et donc le financer et entretenir) en disant "lorsqu’il y aura un spectacle avec des animaux, je fermerai les yeux car je suis contre!", écrit Liza sur le post d'Hugo Clément.
 
La polémique a fait du bruit hors du réseau social Instagram, puisque c'est sur Twitter qu'un utilisateur a partagé le tweet le plus polémique. "Je meurs, Hugo Clément il nous fait des vidéos Konbini larmoyantes pour parler de l'élevage de poulets en batterie, par contre, participer à Fort Boyard où des putain de TIGRES sont détenus sous calmants dans un fort de béton, aucun problème, c'est parti ils sont où les chatons", écrit-il. 
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.
 
Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'instagram' pour afficher ce contenu.
Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'youtube' pour afficher ce contenu.




 

Vos commentaires