En ce moment
 

Lissette rêve de devenir une influenceuse sur Instagram mais à la place, elle s'ENDETTE de plusieurs milliers d'euros

Lissette rêve de devenir une influenceuse sur Instagram mais à la place, elle s'ENDETTE de plusieurs milliers d'euros

Lissette Calveiro caressait le rêve de "faire rêver". La jeune Américaine de 26 ans qui travaillait dans le marketing nourrissait l'ambition de devenir une influenceuse sur les réseaux sociaux, c'est-à-dire un personnage incontournable au sein des marques. Une expérience qui lui a fait perdre des milliers d'euros...Voici son récit.

Nous sommes en 2013. La jeune femme, originaire de Miami et tout juste diplômée, décroche à 26 ans un stage à New York. Une occasion parfaite pour alimenter les réseaux sociaux grâce à toutes ses nouvelles expériences. Elle décide donc de faire rêver les autres et de partager sa nouvelle vie new-yorkaise.

Mais cela a un coût: toujours vêtue des dernières tenues tendances, et aperçue dans les lieux les plus "hype" de la ville, Lisette veut donner l'image d'une vie parfaite pour ses 12.000 followers.

Elle multiplie les brunchs à l'extérieur, vêtue des dernières créations de différentes marques en considérant tout cela comme un investissement temporaire. "Je ne portais jamais deux fois la même tenue et je me disais que cela allait décoller et que des marques allaient commencer à m'envoyer des produits que je pourrais exhiber pour eux sur les réseaux sociaux". 

Mademoiselle Calveiro commence également à acheter des tickets pour des destinations exotiques pour les Bahamas pour faire encore d'avantage rêver.

Mais voilà, alors que la jeune femme dépense son argent en sacs, vêtements et voyages, considérant
que toutes ses dépenses ne sont qu' un investissement temporaire, elle ne décolle pas, et finit par s'endetter incroyablement.

Et de conclure dans l'une de ses dernières publications: "Instagram ou n'importe quelle image de vie parfaite ne vaut pas la peine de s'endetter".

"Personne n'évoque sur son compte Instagram les dépenses que cela entraîne et on peut facilement vivre au dessus de ses moyens si on se prend au jeu. Je m'inquiète car je vois toutes ces filles faire tellement attention à leur image", a-t-elle révélé au New York Post.

La jeune femme habite dans une colocation, loue désormais ces tenues et a appris à cuisiner pour ne pas devoir trop dépenser dans les restaurants. En deux ans, elle a réussi à renflouer ses dettes.

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires