En ce moment
 

Rudy Giuliani, l'avocat de Trump, cuisiné sur de potentielles fraudes à l'élection, en perd sa teinture de cheveux (vidéo)

 
 

Le président américain élu Joe Biden, dont la victoire a été confortée jeudi par un recomptage des bulletins dans l'Etat-clé de Géorgie, a dénoncé "l'incroyable irresponsabilité" de Donald Trump, qui refuse toujours d'accepter sa défaite lors de l'élection du 3 novembre.

L'actuel locataire de la Maison Blanche dénonce, sans la moindre preuve tangible, des fraudes massives dans plusieurs Etats et s'est lancé dans une guérilla judiciaire menée, dans une extrême confusion, par son avocat personnel Rudy Giuliani.

Au-delà de la Géorgie, le président et ses alliés ont déposé toute une série de recours en Pennsylvanie, dans le Michigan, l'Arizona et le Nevada.

Certains ont été rejetés par les tribunaux, d'autres retirés par les intéressés, mais l'avocat du président Rudy Giuliani se démène pour faire vivre les dernières. Cette semaine, pour la première fois depuis des décennies, l'ancien maire de New York a même plaidé devant un juge fédéral, sans apporter d'éléments matériels.

Jeudi, dans un point-presse très décousu, il a brassé plusieurs théories conspirationnistes, accusant le Venezuela ou le philanthrope George Soros d'avoir participé à une fraude organisée selon lui par "des chefs démocrates", avec la complicité de Joe Biden lui-même.

"C'est pour ça qu'il n'a pas fait campagne, il savait que ça aurait lieu", a encore déclaré Rudy Giuliani en assurant avoir des centaines d'"attestations sur l'honneur" pour prouver ses allégations.

Pendant son allocution, l'homme transpirait de grosses gouttes et des traces de sa récente teinture de cheveux lui ruisselaient sur le visage...

Des images qui ont fait le tour du monde et qui ont été très commentées sur les réseaux sociaux...

COVID 19 Belgique: où en est l'épidémie ce vendredi 20 novembre ?




 

Vos commentaires