En ce moment
 

Un anglais passionné par les années 90 transforme sa maison en un véritable sanctuaire de la décennie (vidéo)

Un anglais passionné par les années 90 transforme sa maison en un véritable sanctuaire de la décennie (vidéo)
© Twitter @DailyMailUK
 
 

Un anglais fanatique des années 90 a transformé sa maison en une "capsule temporelle" de la décennie. Le tout avec des meubles IKEA datés, des lecteurs VHS, des réveils téléphoniques et autres objets phares des années 90, révèle le Daily Mail.

Jack Walter, un anglais de 23 ans, a dépensé la modique somme de 6.000€ (£5,000) pour poursuivre sa passion: transformer sa maison en un véritable sanctuaire des années 90. Le jeune homme est effectivement un véritable fanatique de cette époque. Et en tant que passionné, il s'est déjà bien approprié de l'ambiance et du style "nineties".

Jack dit trouver du réconfort dans cette époque qu'il aime tout particulièrement. Il regrette même les 90s, époque qui, selon lui, avait "l'équilibre parfait entre suffisamment de technologie pour nous divertir, mais pas assez pour se sentir surmené" comme de nos jours. 

Et même si les autres pensent qu'il est "fou" de ne pas profiter du présent et ce qu'il a à offrir, il espère recréer le "confort" et le style de la maison de ses parents quand il était enfant. Le jeune homme avait déjà l'habitude de parcourir eBay et les brocantes en tout genre habillé d'un jean Levi's taille haute et d'un pull kitsch bien large comme à l'époque. On se croirait presque dans un épisode de Friends... 

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

"Cette passion a commencé en recréant la maison de mes parents, avec les souvenirs que j'avais de mon enfance", explique Jack à nos confrères du Daily Mail. "Je n'ai jamais vraiment apprécié la décoration moderne avec tous ces tons de gris. Ma maison est le résultat de beaucoup de temps passé dans les brocantes et sur eBay. Je reçois aussi des objets des personnes qui m'entourent. Quand ils repèrent quelque chose, ils se disent 'Oh, Jack appréciera ça'".


 




 

Vos commentaires