En ce moment
 

Un chanteur australien ironise sur la situation de Novak Djokovic

Un chanteur australien ironise sur la situation de Novak Djokovic
©Belga Image
 
Novak Djokovic
 

Depuis quelques semaines la star du tennis, Novak Djokovic est au cœur d’une énorme polémique. Le tennisman serbe s’est fait recaler en voulant entrer en Australie pour disputer l’Open de Melbourne, car il n’a pas pu montrer la preuve de sa vaccination contre le COVID-19. Il a donc vu son visa d’entrée annulé et s’est retrouvé placé dans un centre de rétention de Melbourne, ce qui a plutôt énervé sa famille et ses fans. Menacé d’expulsion, il est finalement en sursis jusqu'à lundi, le temps qu’on examine son recours en justice.

Depuis cette mésaventure, les internautes s'amusent à détourner cette polémique. Tom Cardy, un musicien australien a posté une chanson qui ironise sur la situation de Novak Djokovic. "Novak veut une dérogation médicale mais tu as menti et maintenant tu es coincé en détention", chante-t-il. Avec ses paroles, le chanteur australien remue le couteau dans la plaie. Avant de décoller pour Melbourne Novak Djokovic avait annoncé qu’il allait participer à l’Australian Open après avoir bénéficié d’une dérogation, ce que les organisateurs ont confirmé. Sauf qu'il n'y a pas de privilège en Australie. Pouvoir jouer un tournoi de tennis ne signifie pas forcément pouvoir entrer en Australie sans respecter les conditions d'entrée.

"On t'aurait cru si tu n'avais pas passé les deux dernières années à dire : 'Moi pas aimer vaccin' et 'Novak ne se fait pas vacciner'", enchaîne Tom Cardy dans sa chanson en demandant au Serbe d'arrêter de se comporter comme un numéro 2 mondial.  Si le Serbe a une image de sportif plutôt marrant en dehors des courts de tennis, il a tout de même adopté un comportement douteux durant la pandémie, en côtoyant des personnalités très controversées. 

En attendant, le triple gagnant de l'Open d'Australie est toujours détenu à Melbourne.


 

 




 

Vos commentaires