En ce moment
 

Un couple de britanniques touche le PACTOLE en ouvrant de vieux sacs poubelle laissés par un voisin dans leur garage (photos)

Un couple de britanniques touche le PACTOLE en ouvrant de vieux sacs poubelle laissés par un voisin dans leur garage (photos)
ISOPIX
 
star wars
 

Un couple de Britanniques peut remercier sa bonne étoile après avoir trouvé dans un garage rempli de sacs poubelle laissés par un voisin un vrai trésor de jouets Star Wars, d'une valeur de 400.000 livres sterling (443.000 euros).

Le couple n'avait aucune idée de la valeur du trésor de figurines en plastique et du vaisseau spatial que leur ami Peter Simpson leur avait légué. Diplômé de l'Université de Cambridge, l'homme avait passé plusieurs décennies à collectionner les jouets et les a laissés à ses voisins de longue date après sa mort en décembre de l'année dernière.

C'est leur fils qui a eu la surprise de découvrir la valeur de l'ensemble en faisant appel à un commissaire-priseur pour estimer la collection, qui incluait des figurines encore dans leur emballage d'origine. "Beaucoup d'entre eux étaient un peu humides à cause de la façon dont ils ont été stockés, mais en général, c'est la meilleure collection Star Wars que j'ai jamais vue", a-t-il déclaré au Times.

st2
ISOPIX

"Ils doivent avoir l'impression d'avoir gagné à la loterie"

Parmi les objets mis en vente se trouvait un commandant de Star Destroyer, un des vaisseaux de la flotte de l'Empire Galactique, l'un de deux seuls exemplaires connus toujours dans son emballage original, parti pour 32.500 livres (plus de 36.000 euros). "Je ne sais pas s'ils ont des projets spécifiques, mais ils doivent avoir l'impression d'avoir gagné à la loterie", a lancé le commissaire-priseur.

st1

ÉLECTIONS AMÉRICAINES: suivez notre direct

ÉLECTIONS AMÉRICAINES: la carte interactive des résultats 

CORONAVIRUS EN BELGIQUE: où en est l'épidémie ce samedi 7 novembre ?


ISOPIX

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

 




 

Vos commentaires