En ce moment
 

Un homme pousse son chien en fin de vie sur le sommet d’une montagne en brouette: "Une dernière aventure ensemble"

Un homme pousse son chien en fin de vie sur le sommet d’une montagne en brouette:
©Instagram @copperkettle
 
 

Un homme a poussé son chien mourant en haut de Pen y Fan, le sommet le plus élevé du Pays de Galles du Sud, dans une brouette pour "une dernière aventure ensemble".

Le labrador nommé Monty a toujours aimé les promenades en montagne, et son propriétaire Carlos savait exactement quoi faire lorsque les vétérinaires ont diagnostiqué une leucémie à Monty.

"Au début, Monty a bien réagi à la chimiothérapie, mais malheureusement, la leucémie est réapparue il y a plusieurs semaines et il a commencé à s'affaiblir rapidement, a déclaré l'homme de 57 ans. Puis, à la fin du mois dernier, un de mes amis qui vit à Brecon s'est détaché la rétine de son œil et devait rentrer de Londres. J'ai donc proposé de le conduire et j'ai emmené Monty avec nous. Nous avons fini par rester là-bas pendant une semaine et Monty a adoré avoir un grand et beau jardin pour s'étirer - c'est là que je suis tombé sur une vieille brouette rouillée que j'ai décidé de la dépoussiérer et de l’huiler."

Carlos et Monty ont ensuite entamé leur périple : "J'ai mis Monty dans la brouette, sur un tas de couvertures, et j'ai commencé à le faire rouler jusqu'au sommet de Pen y Fan. Il a adoré ça et la réaction des autres marcheurs était incroyable. Ils se sont tous relayés pour aider à pousser la brouette, et Monty a vraiment apprécié cela car il a toujours adoré les gens et qu'on s'occupe de lui. J'ai été renversé par la gentillesse qu'on nous a témoignée, pour être honnête - de parfaits inconnus prenant le temps de nous dire bonjour et de nous donner un coup de main pour l'amener au sommet."

Cependant, la santé de Monty a continué à décliner pendant leur séjour à Brecon et il est finalement décédé au pied du lit de son maître quelques jours plus tard. "Il a tenu bon jusqu'au lendemain matin de la fête des pères. J'ai jeté un coup d'œil par-dessus le matelas et il était parti, raconte Carlos. Il avait l'air si paisible et je suis heureux que nous ayons pu vivre une dernière aventure ensemble."




 

Vos commentaires