En ce moment
 

Un pasteur auteur d'une "résurrection" en Afrique du Sud moqué sur Twitter: les images du "miracle" deviennent virales

Un pasteur auteur d'une
© Twitter Just Jusca

Un pasteur sud-africain qui prétendait avoir ressucité un mort dans une vidéo postée sur Twitter a cartonné sur les médias sociaux où son "miracle" a été beaucoup vu mais aussi abondamment moqué par les internautes. Une vidéo du pasteur Alph Lukau, de l'Eglise protestante Alleluia Ministries International, apparue ce week-end sur internet est rapidement devenue virale.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

On y voit le religieux apposant les mains sur le corps d'un homme censé être mort, vêtu d'un costume blanc et couché dans un cercueil et qui s'anime soudainement et saute sur ses pieds. En quelques heures, le hashtag #ResurrectionChallenge faisait rage sur Twitter alors que les utilisateurs affichaient des images ironiques de leurs propres "résurrections" aux cotés de captures d'écran du prétendu miracle du pasteur Lukau.

Un internaute, Just Jusca, s'est ainsi filmé l'air surpris, assis dans sa baignoire, sous la légende "mon alarme vient de me ressusciter pour me réveiller".

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.



Le "miracle" accompli par le pasteur a aussi provoqué la critique des pompes funèbres contactées pour assurer les funérailles du "mort".

"En tant que Kings and Queens Funeral Services, nous aimerions prendre nos distances par rapport à la prétendue résurrection", a écrit la société dans un communiqué qui dit avoir décidé d'intenter une action en justice "pour cette atteinte malveillante à notre image."

L'Eglise Allelulia Ministries International a aussi pris ses distances, déclarant aux médias qu'"il ne s'agissait pas d'un miracle de résurrection". Elle n'a pas voulu réagir aux critiques l'accusant de tromper ses fidèles.

Vos commentaires