En ce moment
 

Victime de grossophobie, elle décide de prendre ENCORE PLUS de poids et s'assume totalement (photos)

Victime de grossophobie, elle décide de prendre ENCORE PLUS de poids et s'assume totalement (photos)

Nicole a 23 ans et sa vie d'adolescente a été marquée par de nombreux harcèlement et intimidations. Ses camarades, l'estimant trop grosse à leurs yeux, n'ont pas été tendres avec elle. En 2013, elle décide de se mettre au sport afin de maigrir et de couper court à ces regards malveillants. 

"Comme mon corps changeait, il devenait de plus en plus difficile à accepter. J'avais des vergetures, je n'avais pas de ventre plat et j'avais de plus en plus de cellulite", raconte Nicole.

Des heures de sport mais Nicole ne maigrit pas

Malheureusement, la jeune femme ne maigrit pas. Elle fait plus de 5 heures de sport par semaine, mange équilibré, mais ne perd pas de poids. Néanmoins, elle remarque que son corps change tout de même. Si il ne s'affine pas, il se muscle et ellese réjouit de pouvoir désormais soulever plus de 100 kilos d'haltères! 

La Londonienne prend alors une décision: elle cesse son régime mais continue la musculation. Aujourd'hui, elle partage ses progrès sur son compte Instagram. Nicole assume totalement ses rondeurs et son corps, elle pose en bikini et en petites tenues sans le moindre souci.

"La vie est trop courte pour ne pas aimer les choses qui nous font plaisir"

Souriante et rayonnante, la jeune femme est aujourd'hui bien dans sa peau et espère changer le regard des gens sur l'image du corps "parfait" véhiculée aujourd'hui. "Je ne crois pas en ces régimes à la mode. Si je veux manger un ou deux beignets, je le ferai", explique-t-elle. "Je ne me sentirai jamais mal. La vie est trop courte pour ne pas aimer les choses qui nous font plaisir. Je sais par expérience que si je supprime tout ce que j’aime, je finis par en pâtir."

L'instagrammeuse lance un appel: "Je souhaite qu'il y ait plus de femmes (particulièrement des célébrités) qui s'expriment et montrent des photos de corps différents. Il y a beaucoup de formes et de tailles de corps, j’aurais aimé le voir et le savoir en étant jeune et mal dans ma peau".

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires