En ce moment
 

Un homme créé un emoji en utilisant son propre visage: il a été téléchargé… 900 millions de fois (vidéo)

Un homme créé un emoji en utilisant son propre visage: il a été téléchargé… 900 millions de fois
 
 

Pour communiquer, les Chinois utilisent très souvent la plateforme WeChat (ce qui équivaut à WhatsApp). Mais comme nous, ils utilisent des emojis pour illustrer leurs sentiments. Ces petits autocollants font partie d’une industrie mondiale de plusieurs millions de dollars.

Wu Wuze est le fondateur de Mosquito Animation et il a créé des émojis qui ont été les plus utilisés en 2021. Sa série de petites icônes "Mushroom Head" a été téléchargée plus de 900 millions de fois. "Beaucoup de mes nouveaux emojis sont basés sur mon propre visage. Quand je ne trouve pas de mots pour mes sentiments, je prends un selfie et crée des emojis autour. Au début, j'utilisais le visage de mon ami, parce que je trouvais qu'il avait une bonne tête. Les gens aiment les expressions réalistes. La vie peut parfois être dure, mais nous pouvons en rire ensemble", explique le chef d'entreprise. 

Au début de l'aventure, Wu Wuze recevait des milliers de dollars par mois uniquement grâce aux récompenses des utilisateurs. C'est à ce moment-là que les gens ont commencé à payer l'auteur via WeChat Pay.

Aujourd'hui, la plupart de ses revenus proviennent des licences d'images. Mais depuis la crise sanitaire, les affaires souffrent un peu. Les entreprises réduisent leurs budgets marketing "L'art est une entreprise difficile. Les emojis étaient gratuits jusqu'à il y a environ deux ans. La plupart des Chinois ont l'habitude de ne pas payer pour les œuvres d'art. De plus, les emojis sont comme la mode. Les gens veulent toujours du nouveau contenu pour exprimer ce qu'ils ressentent. Ils préfèrent ne pas payer pour quelque chose qu'ils supprimeront bientôt."

Wu Wuze pense que ses têtes de champignon pourraient jouer un rôle important, notamment dans son propre parc à thème. Pour l'instant, il se concentre à aider la population chinoise durant ces moments difficiles.  


 

Vos commentaires