Accueil People

"Elle sait tout mieux que tout le monde": Meghan Markle à nouveau sous les feux de la critique

Après le séisme qui a touché Haïti et la prise de l'Afghanistan par les Talibans, Meghan Markle et le prince Harry se sont exprimés par le biais de la fondation Archewell.

Ils parlent d'un monde "exceptionnellement fragile" et demandent aux personnes "ayant une influence mondiale" de "faire avancer les discussions humanitaires à l'ONU".

Des propos qui passent mal aux yeux de certains. Ainsi, la biographe royale Angela Levin a pointé du doigt ce communiqué en s'en prenant à Meghan Markle.

"Elle veut toujours tout diriger", a-t-elle lancé à GB News. "Elle pense qu'elle sait mieux que tout le monde. Elle était vraiment en colère que le Palais ne prenne pas en compte ses idées sur la modernisation, après quelques semaines en son sein. Elle pense en savoir un rayon, et elle veut aussi le dire au niveau mondial", a-t-elle estimé.

L'auteur d'une biographie d'un prince Harry est allée plus loin en lisant "entre les lignes" le communiqué de Meghan et Harry : "Elle a déclaré que ceux qui avaient une influence mondiale devraient faire avancer le dialogue humanitaire à l'ONU. Alors elle a parlé au nom de l'ONU une fois, et maintenant elle pense avoir une influence mondiale? Je me demande si elle n'est pas en train de seulement demander qu'elle fasse le commentaire d'un film ou d'un film d'animation, elle sous-entend plus ou moins qu'il serait très utile de l'avoir dans ces réunions de l'ONU pour tous ces pauvres gens."

Meghan Markle s'est par le passé engagée auprès de l'ONU, notamment en 2015 en prononçant un discours au sommet de l'ONU Femmes à Pékin, ou encore en 2018 en participant à une campagne de communication. Par d'autres biais et auprès d'autres associations, Meghan Markle s'engage en faveur des droits des femmes. N'est-ce pas au final ce que beaucoup attendent d'elle ?

À la une

Sélectionné pour vous