Accueil People

Le prince Harry raconte ce souvenir glaçant où Meghan, enceinte, lui a avoué vouloir se suicider

Le prince Harry s'est laissé aller à de nouvelles déclarations bouleversantes dans sa nouvelle série documentaire "The Me You Can't See" consacrée à la santé mentale et disponible sur Apple TV depuis ce jeudi. Il évoque un souvenir glaçant de la fameuse soirée où Meghan Markle lui a dit qu'elle était suicidaire.

Le couple qui était marié depuis moins d'un an à ce moment-là attendait la naissance de son premier enfant. Enceinte de 5 mois en janvier 2019, Meghan a raconté à Harry qu'elle était profondément déprimée.

Meghan Markle avait également abordé cette nuit traumatisante dans son interview vérité accordée à Oprah Winfrey en mars dernier.

"Ce qui l'a empêchée de poursuivre ses pensées, c'est en pensant à quel point ce serait injuste pour moi après tout ce qui était arrivé à ma mère, d'être mis dans la position de perdre une autre femme de ma vie - avec un bébé à l'intérieur d'elle, notre bébé", dit-il.

"La chose la plus effrayante pour elle était sa clarté de pensée. Elle n'avait pas perdu la tête. Elle n'était pas devenue folle. Elle n'était sous l'influence de rien, que ce soit par le biais de pilules ou d'alcool. Elle était absolument sobre. Elle était complètement saine d'esprit. Pourtant, dans le calme de la nuit, ces pensées l'ont réveillée."

Harry a dit qu'il ne savait pas comment gérer sa confession. "J'ai un peu honte de la façon dont je les ai traités", a-t-il déclaré.

"Et bien sûr, à cause du système dans lequel nous étions et des responsabilités et des devoirs que nous avions, nous avons fait un rapide câlin, puis nous avons dû nous changer pour sauter dans un convoi avec une escorte de police et nous rendre au Royal Albert où avait lieu un événement pour une oeuvre de charité. Vous vous retrouvez ensuite devant un mur de caméras et faites comme si tout allait bien."

C'est la fameuse soirée où Meghan portait une robe bleue marine en sequin dans la très célèbre salle de spectacle de Londres. Derrière ce sourire de façade se cachait une immense peine selon Harry.

"Il n'y avait pas d'option pour dire: 'Vous savez quoi, ce soir, nous n'allons pas y aller' parce que imaginez simplement les articles qui allaient en découler."

"Alors que ma femme et moi étions sur ces chaises, en train de nous serrer la main, au moment où les lumières se sont éteintes, Meghan s'est mise à pleurer. J'étais désolée pour elle, mais j'étais aussi très en colère contre moi-même que nous soyons coincés dans cette situation", a confié Harry.

Et de poursuivre: "J'avais honte que ça se soit détérioré à ce point. J'avais honte de ma famille. Parce que pour être honnête avec vous, comme beaucoup d'autres personnes de mon âge, je sais que je ne vais pas obtenir de ma famille ce dont j'ai besoin."

"J'ai alors eu un fils sur lequel je préférerais de loin être uniquement concentré, plutôt que chaque fois que je le regarde dans les yeux, me demandant si ma femme va finir comme ma mère et je vais devoir m'occuper de lui moi même."

Le prince, dont la nouvelle série est diffusée sur Apple TV + à partir du 20 mai, a déclaré à Winfrey qu'il craignait que "l'histoire se répète'' après avoir commencé à sortir avec Markle, et s'est rappelé que "sa mère était poursuivie jusqu'à sa mort alors qu'elle sortait avec "quelqu'un qui n'était pas '' blanc".


 


 

À la une

Sélectionné pour vous