Accueil People

Manon et Julien Tanti secourus en pleine mer: "J’ai l’impression d’être sur le Titanic" (vidéo)

Manon et Julien Tanti ont partagé avec leurs abonnés l'expérience traumatisante qu'ils ont vécue dans la nuit du 3 au 4 juillet. Les stars de téléréalité se sont échouées dimanche soir au large de Cannes. Le couple, à bord d'un bateau avec cinq autres personnes, a dû être secouru par des sauveteurs en mer, relate Purebreak.

Paniquée, la femme de 33 ans a expliqué cette épreuve en direct sur les réseaux sociaux. Selon elle, le bateau commençait "à couler".


"On a fait une journée à Cannes. On est sur un bateau et on est en train de couler, tout simplement. On a pris un rocher au milieu de nulle part. Il fait nuit noire. On a appelé les secours il y a 45 minutes, personne n'arrive. Je trouve ça très sérieux comme situation. Je flippe total. J'ai clairement fait une crise d'hystérie. Là, je me suis un peu calmée. J'espère qu'ils vont arriver vite parce que le bateau commence à baisser au niveau de l'eau petit à petit (...) Quand on a pris le rocher, ça a fait un gros boum. J'étais hystérique, j'ai pensé à mes enfants, j'ai hurlé, j'ai pleuré (...) Heureusement que je n'étais pas avec les enfants car j'aurais vraiment paniqué", "J’ai l’impression d’être sur le Titanic", a lancé la maman de Tiago et Angelina dont les propos ont été relayés par 20 Minutes. 

Grâce à l'arrivée des secours sur les rochers de l’île Sainte-Marguerite, le groupe a regagné la terre ferme vers 3 heures du matinManon a remercié les sauveteurs suite à l'intervention.

Cependant, la version dramatique de la candidate de téléréalité a été contredite par l’association de sauvetage en mer SNSM Cannes-Golfe-Juan, relate Nice-Matin. Selon les sauveteurs, la situation n'était pas critique. "Ils étaient échoués sur des rochers, donc ils ne pouvaient pas couler. On savait bien qu’il n’y avait aucune vie humaine en danger", a dit Jean-François Léonard à Nice Matin, dont les propos ont été relayés par 20 Minutes.

"La Méditerranée est tellement imprévisible. Il ne faut pas partir sans savoir où l’on va, et surtout rester raisonnable quant à la consommation de certains liquides", a ajouté l'homme, adressant un message aux naufragés. 

À la une

Sélectionné pour vous