En ce moment
 

"A tout de suite": le message que Régine a laissé à ses proches pour ses obsèques

 
Régine
 

Ce lundi matin, Paris a célébré Régine. Décédée le 1er mai à l'âge de 92 ans, la "reine de la nuit" a laissé derrière elle un siècle de gloire. Et croire que Régine n'allait pas avoir une petite pensée pour ses proches en deuil, ç'aurait été mal la connaître. Célèbre pour son franc-parler et son amour inconditionnel de la fête, voici le message qu'elle a posé dans son livret d'obsèques. "Avant que le rideau ne tombe sur toutes ces belles années partagées avec vous, ma famille et mes proches vont vous dire quelques mots de moi... Nous allons chanter ensemble quelques-unes de mes chansons. Alors, il sera temps de décrocher les boules à facettes et de vous rappeler que j'ai vécu mille vies avec vous. Je n'emporte que le meilleur! A tout de suite."

Des hommages pendant la cérémonie

Pendant la cérémonie organisée au Père-Lachaise, certaines célébrités ont pris la parole. Parmi elles, Jane Birkin. C'est chez Régine que la chanteuse d'origine britannique avait rencontré Serge Gainsbourg. "Merci d'avoir ouvert tes bras à la nouvelle venue à Paris que j'étais. Merci pour cette drôlerie et cette générosité qui étaient les tiennes. Merci pour ta voix rauque, cette merveille de voix. Merci d'avoir existé, merveilleuse Régine", a-t-elle déclaré.

Directeur musical du groupe Radio France, Didier Varrod a lui aussi parlé. "Vous m'aviez confié que vous aimiez l'idée d'appartenir à tout le monde (...) Gamine de Paris et de Belleville, vous avez apporté la lumière dans un Paris populaire. Chapeau Régine!", a salué Didier Varrod. "Au soir de votre vie, seule la chanson comptait. Vous qui ne dormiez que trois heures par nuit, on vous laisse aujourd'hui dormir du sommeil de l'éternité, en vous promettant de continuer à faire vivre vos chansons enluminées par les plumes de la Grande Zoa." 

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'youtube' pour afficher ce contenu.

 

Vos commentaires