En ce moment
 

"Ce sont les mots les plus durs": le fils de Jeremy Buckingham se suicide un jour après avoir révélé à son père qu'il avait subi des abus "pervers"

"Ce sont les mots les plus durs": le fils de Jeremy Buckingham se suicide un jour après avoir révélé à son père qu'il avait subi des abus "pervers"
© Facebook @jeremybuckingham
 
jeremy buckingham
 

Le fils du politicien australien Jeremy Buckingham s'est suicidé de manière tragique, un jour seulement après avoir révélé à ses parents qu'il avait "subi les abus les plus pervers" de la part d'un parent.

Jeremy Buckingham, ancien membre du parti des Verts en Australie, a annoncé via une publication Facebook que son fils Eden s'était tragiquement suicidé en début de semaine. "Ce sont les mots les plus durs et les plus insupportables", a-t-il écrit. 

Le politique australien a rendu un hommage déchirant à son fils de 23 ans qu'il décrit comme "un garçon en or", "un guerrier" qui luttait contre sa santé mentale depuis son plus jeune âge. 

"Mon beau garçon en or, Eden, est parti. Je l'aime tellement et je ne peux pas croire que je dois continuer sans lui. Tragiquement, il s'est suicidé lundi. Sa famille et ses amis connaissaient son combat, que sa santé mentale était difficile depuis son plus jeune âge, mais Eden s'est battu dur – c'était un guerrier sensible et intelligent", a-t-il partagé sur son compte, accompagnant la publication d'une photo de son fils. 

Eden ne pouvait pas vivre avec sa vérité

Jeremy Buckingham a ensuite expliqué que son fils, qui avait vaincu la dépendance et faisait des projets futurs avec ses meilleurs amis et son frère, ne pouvait pas vivre avec la honte et la culpabilité des abus présumés d'un parent. En effet, Eden s'est suicidé seulement un jour après avoir révélé à ses parents qu'il avait été maltraité par un proche et avait subi les abus les plus "pervers". 

"Eden ne pouvait pas vivre avec sa vérité, nous disant un jour avant son décès qu'il avait subi les abus les plus pervers de la part d'un parent. Sa confiance, sa foi et son espoir ont été brisés. Il ne pouvait pas vivre avec la honte et la culpabilité secrètes, et ne pouvait pas vivre avec la vérité révélée. Il a dit qu'il ne voulait pas être le gars à qui c'était arrivé. C'en était trop pour lui. Je le comprends et ne lui en veux pas", a écrit son père. 

Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'facebook' pour afficher ce contenu.

La police avait lancé une alerte pour personne disparue plus tôt cette semaine, affirmant qu'elle avait de sérieuses inquiétudes concernant le bien-être d'Eden. Vendredi, une porte-parole de la police a déclaré à 'Daily Mail Australia' que le jeune homme avait été retrouvé près d'un sentier pédestre dans la banlieue de Bellingen, au centre de la côte nord de la Nouvelle-Galles du Sud, vers 16 heures.   

Jeremy Buckingham a juré de traduire en justice l'agresseur de son fils et a tenu remercié la police et les services d'urgence de l'État d'avoir pris soin d'Eden, mais aussi les nombreuses personnes qui lui ont rendu hommage. 

Par le passé, M. Buckingham a été membre du Conseil législatif de la Nouvelle-Galles du Sud de 2011 à 2019. Il a été membre des Verts de 2011 à 2018, mais a démissionné du parti en décembre 2018. En juin, il est retourné à la politique, rejoignant le parti Legalize Cannabis et faisant campagne pour que la drogue soit décriminalisée dans tout le pays.


 

Vos commentaires