En ce moment
 

"F*** Trump": Robert De Niro attaque violemment le président américain sur la scène des Tony Awards (vidéo)

Robert De Niro était sur la scène des Tony Awards dimanche à New York. L'acteur avait visiblement besoin d'exprimer sa colère durant la cérémonie qui récompense le théâtre américain. "J'emmerde Trump", a lancé, en guise de préambule, l'artiste venu présenter un numéro de Bruce Springsteen, tiré du tour de chant qui fait salle comble depuis octobre à Broadway. Ces mots ont beaucoup plus au public qui a acclamé l'artiste de 74 ans.

"En ces temps périlleux, vous êtes responsables de votre vote, en vous battant toujours pour la vérité, la transparence et l’intégrité du gouvernement. Qu’est-ce qu’on en a besoin", a ajouté Robert De Niro.


"Comment je vais? Je suis très déprimé"

Ce n'est pas la première fois que la star attaque le président américain. L'an dernier, il faisait partie des nombreuses célébrités rassemblées à New York pour protester contre les positions Donald Trump la veille de son investiture à Washington. Il s'était même dit "très déprimé" par l'élection et avait déclaré soutenir les manifestations anti-Trump. "Comment je vais? Je suis très déprimé", avait affirmé l'homme qui s'exprimait alors sur le tapis rouge, à l'occasion de l'avant-première mondiale de son nouveau film, "The Comedian", à Los Angeles.

"Nous devons juste attendre de voir comment les choses vont se passer, et rester extrêmement vigilants face au nouveau gouvernement", avait-il ajouté. De Niro n'avait pas mâché ses mots à l'égard du candidat républicain pendant la campagne, le traitant de "porc" et d'"idiot" dans une vidéo très partagée sur les réseaux sociaux. Il avait même dit vouloir "flanquer son poing à la figure" du magnat de l'immobilier en raison de ses déclarations grossières sur les femmes.

Mais il avait admis dans le talk-show "Jimmy Kimmel Live!" qu'il ne pouvait "plus le faire maintenant" que Trump avait été élu."Il est président, et je dois respecter cette fonction. (...) Voyons ce qu'il fait et s'il met en oeuvre" ses promesses de campagne, avait-il déclaré.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires