En ce moment
 

"J’aurais été l’une de ses prochaines victimes": pourquoi Jacques Mesrine a voulu tuer Philippe Bouvard

"J’aurais été l’une de ses prochaines victimes": pourquoi Jacques Mesrine a voulu tuer Philippe Bouvard
©ISOPIX
 
Jacques Mesrine, Philippe Bouvard
 

Jacques Mesrine est sûrement l’un des criminels français les plus célèbres. Pour son côté romanesque, pour ses escapades spectaculaires, son charisme, son parler et ses adaptations au cinéma…

Jacques Mesrine a toujours fasciné autour de lui et il ne s’est pas fait que des amis. C’est en tout cas ce qu’en retient Philippe Bouvard, l’ancien et emblématique animateur des Grosses Têtes, qui a accordé une longue interview à nos confères du Parisien ce jeudi 6 octobre.
L'animateur revient sur sa longue et tumultueuse vie, et notamment sur les foudres de Jacques Mesrine en 1979, après la publication de chroniques dans le journal France Soir.

Effectivement, à ce moment-là, Philippe Bouvard écrit des articles à charge contre Mesrine. Malin, le criminel était en train de passer d’"ennemi public numéro 1" à personnalité publique, ayant de l’influence, notamment grâce à le publication de son livre devenu best-seller, L’Instinct de mort.

Des photos personnelles retrouvées sur Mesrine

Les chroniques de Philippe Bouvard n’ont visiblement pas plu à Jacques Mesrine qui l'a ensuite eu dans sa ligne de mire…J’avais dit beaucoup de mal de lui", avoue Philippe Bouvard au Parisien. "Mais je ne l’ai su qu’à sa mort quand on a trouvé dans son veston, après l’avoir abattu, des photos de ma villa et de mes voitures. On a conclu que j’aurais été l’un de ses prochaines victimes”. De quoi avoir froid dans le dos… Heureusement pour Philippe Bouvard, c'est cette même année, en 1979, que Jacques Mesrine est décédé. 


 


 

Vos commentaires