En ce moment
 

"Je suis passé par là": le témoignage vidéo poignant de l'animateur Thierry Beccaro sur les enfants victimes de violences

© ISOPIX
 
 

L'animateur Thierry Beccaro, notamment connu pour avoir animé l'émission Motus durant 30 ans, livre un témoignage poignant pour sensibiliser aux violences envers les enfants, en hausse depuis le confinement.

Pour endiguer la propagation du coronavirus, de nombreux pays européens sont actuellement en confinement. Les déplacements, les sorties, sont limitées, et la population est invitée à rester chez elle. C'est le cas en Belgique, mais aussi en France, notamment.

Dans ce cadre, l'animateur Thierry Beccaro a tenu à faire passer un message aux enfants battus. En effet, durant le confinement, ces enfants souffrent davantage de ne pas pouvoir sortir de chez eux. Souvent, aller à l'école est leur seule échappatoire possible, mais les écoles étant fermées, ces enfant sont condamnés à rester enfermés avec un ou des parents qui les violentent. 

"Je suis passé par là"

L'animateur français de 63 ans, notamment connu pour avoir présenté l'émission Motus, diffusée sur France 2, a lui-même subi des violences familiales alors qu'il était enfant. Dans une vidéo poignante postée sur les réseaux sociaux du média Brut, il s'adresse directement à lui, enfant.  "C'est à toi que je vais parler, mon petit pépère", commence-t-il, avec en main, sur son téléphone, une photo de lui plus jeune. "Je vais te demander d'être courageux parce que je sais que c'est compliqué."

L'animateur poursuit son récit : "Si je suis encore là pour témoigner, c'est parce que je suis passé par là. (...) Il n'y avait que quand je rentrais à la maison que c'était difficile." Thierry Beccaro livre son témoignage pour sensibiliser la population aux violences familiales, mais surtout pour atteindre les enfants victimes de ces violences, à travers les réseaux sociaux, pour leur faire comprendre que ce n'est pas normal. "Il n'y a rien qui justifie qu'on tape un enfant."

Les violences familiales en hausse en France

Tout comme les violences conjugales, les violences envers les enfants sont en hausse en France depuis le confinement. Les signalements de maltraitance infantile ont augmenté de 20%, tandis que les signalements de violences conjugales enregistrent une hausse de 32%. Face à ce constat dramatique, de nombreuses personnalités élèvent leurs voix pour sensibiliser à cette cause. 

En France, un numéro d'urgence est dédié aux violences familiales, c'est le 119. Chez nous, la ligne Écoute-Enfants est disponible 24h/24, 7 jours sur 7 : il s'agit du 103.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.




 

Vos commentaires