En ce moment
 

"Le visage de travers", "la langue en lambeaux", "huit dents cassées": le récit horrifiant de Sandrine Bonnaire sur les violences conjugales

© BELGA

Ce samedi, près de 50.000 personnes ont manifesté contre les violences faites aux femmes, dans les rues de Paris. Parmi elles, de nombreuses célébrités, dont l'actrice et réalisatrice française Sandrine Bonnaire. L'occasion pour l'artiste de 52 ans de raconter sa propre expérience : en ménage depuis 3 ans et demi avec son compagnon à l'époque, elle a subi une agression horrifiante. 

À l'époque, l'actrice est sous l'emprise de son compagnon, dans une relation toxique. L'homme en vient à l'agresser violemment. "J'ai essayé de me défendre, j'ai levé les bras", relate Sandrine Bonnaire au micro de Quotidien, pendant la manifestation. "Puis, je suis tombée dans les pommes.

Étranglée par son ancien compagnon, elle se réveille des heures plus tard, "le visage complètement de travers, la langue en lambeaux", "huit dents cassées" et "une ouverture" au niveau du menton. L'actrice poursuit : "J'ai craché plein de morceaux de dents, du sang, il était encore là, il m'a amené une serviette-éponge, qui s'est remplie de sang." 

Sandrine Bonnaire n'a pas tout de suite porté plainte : pour expliquer les blessures, son ancien compagnon lui a assuré qu'elle était "tombée".

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.


Pour les médecins, ces blessures sont comparables à celles d'un accident de voiture

Sur le moment, Sandrine Bonnaire, sous l'emprise de son ex-compagnon et sous le choc, croit à la thèse de la chute. "Je l'ai cru, bien sûr, puisque ça faisait trois ans et demi que je vivais avec lui", raconte-t-elle dans une autre interview accordée à France 24. "Il n'y avait jamais eu de prémices de violences, c'était quelqu'un d'assez calme. Aucun signe alarmant dans le passé."

Ce sont les médecins qu'elle consulte qui tirent la sonnette d'alarme, à l'époque. "Les médecins m'ont dit que des fractures comme celles que j'avais provenaient d'accident de voiture, ou chez un enfant qui passait par-dessus un guidon sur du béton."

Suite à cette violente agression, l'actrice est restée paralysée pendant 1 mois et demi. Quant à son ex-compagnon, elle lui demande de quitter son domicile et porte plainte contre lui. Il a été condamné à deux ans de prison avec sursis, et une amende. 

Aujourd'hui, l'actrice dénonce et raconte ce qu'elle a vécu pour ne plus que ça arrive à d'autres femmes. 

Vos commentaires