En ce moment
 

"Mauvaise mère!": critiquée et jugée sur les réseaux sociaux, Nabilla contre-attaque

 
 

Depuis qu'elle est mère, Nabilla offre à ses détracteurs de nouvelles raisons de la critiquer et de la juger. C'est le revers de la médaille, lorsqu'on partage quotidiennement sa vie privée sur les réseaux sociaux.

Désormais expatriée à Dubaï avec son compagnon Thomas, la jeune maman, maman de Milann depuis le 12 octobre 2018, a décidé de s'expliquer sur Snapchat. 

"Ne vous inquiétez pas, je gère"

"Il y a plein de personnes qui me demandent où est Milann lorsqu'on est en voiture avec Thomas. Alors, Milann n'est pas seul à la maison, vous vous doutez bien. Il a une nounou, c'est une puéricultrice qui le connaît depuis notre arrivée à Dubaï, depuis qu'il a un mois, et qui vient le garder de temps en temps. Donc ne vous inquiétez pas, je gère, je suis sa maman, il n'y a pas de souci, merci beaucoup", lance-t-elle avec ironie.

"J'ai pas besoin qu'on me mette la pression !"

Elle poursuit ensuite en prenant la peine d'expliquer qu'elle est bien entourée.  "Je pense qu'il n'y a rien de pire quand on est une jeune maman, qu'on essaye de comprendre les choses, de bien faire, d'avoir pleins de gens qui viennent vous bombarder de messages pour vous dire 'c'est pas comme ça, il faut faire ci, il faut faire ça'... Je suis en contact avec des sages-femmes depuis la France, j'ai aussi des personnes ici qui me conseillent, qui me disent les choses, alors j'ai pas besoin clairement qu'on me mette la pression !"

"Le soir il m'arrive de craquer, de pleurer dans mon lit"

l'ex-star de télé-réalité rappelle aussi qu'elle ne partage pas tout, et qu'il lui arrive de craquer. "Je ne vous dis pas tout, mais ce n'est pas tous les jours facile d'avoir un petit bébé. Forcément, il y a des moments où c'est génial, il y en a d'autres où c'est plus compliqué. Je ne vous dis pas que le soir il m'arrive de craquer, de pleurer dans mon lit parce que je suis pleine de doutes. Je me demande si je suis une bonne maman, si je fais les choses bien, s'il ne manque de rien... Donc vraiment ça ne sert à rien de me bombarder de messages en me donnant limite des ordres, parce que je n'écoute rien en fait."

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.




 

Vos commentaires