En ce moment
 

"Nous crevons tous": le message fort d'Elie Semoun pour interpeller le ministre français de la culture

 
CORONAVIRUS
 

Le secteur de la culture subit de plein fouet l'épidémie de coronavirus et ses conséquences. Annulation de festivals, de tournées, fermetures des cinémas, des théâtres... c'est tout le monde du spectacle qui est paralysé depuis le confinement. Les artistes et les techniciens donnent de la voix pour obtenir des mesures en leur faveur. Catherine Deneuve, Jean Dujardin, Clara Luciani, Léa Seydoux et bien d'autres ont lancé un appel au président français dans une tribune collective, pour la mise en place d'un "système de sauvetage". Ce mardi, c'était au tour d'Elie Semoun de s'exprimer.

L'humoriste a tiré la sonnette d'alarme sur Instagram : "Aujourd'hui, je me réveille inquiet pour l'avenir des artistes. Nous crevons tous, de ne plus avoir de vrais contacts avec le public. Certes, on compense avec les réseaux sociaux car nous avons besoin de partager, d'émouvoir, de faire rire ou réfléchir mais rien ne vaut la réalité d'un public vivant, chaleureux, riant face à nous".

Les autorités veulent "un dispositif sur le temps long"

Interrogé au micro d'Europe 1, le ministre de la culture Franck Riester a réfuté tergiverser ou rester inactif: "Nous avons pris dans l'urgence la décision de repousser de trois mois le délai pour regarder le nombre d'heures obtenues par les intermittents du spectacle pour bénéficier de leur régime d'assurance chômage et de leur protection sociale".

"Nous travaillons avec la ministre du Travail Muriel Pénicaud et le gouvernement à prolonger les dispositifs pour que, notamment pendant l'été, les intermittents du spectacle ne soient pas pénalisés", a-t-il poursuivi, à la veille de l'annonce par Emmanuel Macron de mesures pour le monde de la culture. "Nous sommes déterminés à avoir un dispositif qui les protège sur le temps long", a-t-in insisté.

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

 




 

Vos commentaires