En ce moment
 

"Oh Marie si tu savais, tout le mal qu’on lui a fait": les vibrants hommages de Sylvie Vartan lors de son concert dédié à Johnny (vidéo)

L’an passé, elle terminait son spectacle par un hommage à son premier mari. Sylvie Vartan a voulu aller plus loin en offrant au public tout un concert centré sur Johnny. Leurs souvenirs, leur amour passion, ravivés pendant deux heures de scène pleines d’émotion au Grand Rex à Paris. Amélie Schildt a assisté à ce show inédit.

"Johnny et moi nous communiquions par chansons interposées, grâce à nos paroliers", se souvient Sylvie. De quoi éclairer sous un jour nouveau les plus grands tubes de l’idole. "Que je t’aime"? Une chanson enflammée de la dernière chance écrite en 1969, année tumultueuse pour le couple au bord de la rupture.

Tout un répertoire dédié à Sylvie 

"Toute la musique que j’aime" ? Encore une chanson adressée à Sylvie. "Ça n’allait plus vraiment entre Johnny et moi, il a demandé à son parolier Michel Mallory d’écrire cette chanson. Le blues ça veut dire que je t’aime et que j’ai mal à en crever." Jusque là, la chanteuse n’avait jamais fait attention au sens réel de ce titre en fait lourd de sens. C’est le parolier qui lui a rappelé le contexte d’écriture tout récemment. "Johnny lui a même demandé de pouvoir co-signer la chanson pour être certain que je comprenne bien qu’il était à l’origine des paroles", ajoute l’interprète de "la Maritza".

Des photos inédites

C’est là toute la force de cet hommage authentique, nourri d’anecdotes intimes, de photographies inédites du couple sorties des albums de Sylvie Vartan, projetées sur grand écran. Quand elle reprend "Quand revient la nuit", chanson du jeune homme envoyé au service militaire, Johnny apparaît dans son costume, entre exercices sur le terrain et retrouvailles passionnées avec sa belle le week-end. "Je dois dire que c’était un beau soldat", s’amuse la chanteuse, tellement émue quand elle ravive leurs plus belles années.

"J’espère que cette chanson pourra toucher le ciel "

Dans ce tableau familial si émouvant, David trouve naturellement sa place. Il rejoint sa mère le temps d’un duo, pour entonner le fameux "Sang pour sang". "C’est la première fois que nous la chantons ensemble et ça me touche énormément", précise David. "Cette chanson reste en famille, c’est formidable, et j’espère peut-être qu’elle ira toucher le ciel". Elle aura en tout cas touché sans aucun doute le cœur des spectateurs ce soir là, témoins d’une connexion parfaite entre un fils et sa mère.

De "Quelque chose de Tennessee" aux chansons plus rock’n’roll de Johnny tels que  « Gabrielle », Sylvie reprend une bonne partie du répertoire de son premier amour, alterné avec ses propres titres les plus incontournables. Pas question pour elle de faire la moindre allusion à l’affaire de l’héritage qui déchire la famille. Ce qu’elle souhaite avec ce spectacle, qui sera encore joué jeudi soir au Grand Rex, puis à Genève, c’est de ramener sur le devant de la scène un Johnny Hallyday intact. « Johnny a été beaucoup trop sali », a-t-elle récemment déploré pour RTL INFO. Mais chacun pourra interpréter à sa façon la chanson de clôture du concert, aux paroles légèrement modifiées par Sylvie. "Oh Marie si tu savais, Tout le mal qu’on lui a fait".

vartan johnny

Amélie Schildt

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires