En ce moment
 

"Sale bougn***": l'actrice Alice Belaïdi accuse Pierre Ménès de propos racistes et sexistes

© Isopix
 
 

Depuis le dimanche 21 mars et la diffusion du documentaire "Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste" produit par la journaliste Marie Portolano, le consultant Pierre Ménès est au coeur d'un cyclone.

Dans ce documentaire, la journaliste et de nombreuses autres consoeurs s'expriment sur les agressions et le harcèlement sexuel qu'elles subissent dans le milieu du journalisme sportif. Quelques heures après la diffusion, le journal Les Jours déclarait que Canal+, la chaine sur laquelle le documentaire a été diffusé, a coupé volontairement des scènes qui inculpaient le consultant phare Pierre Ménès.

Invitée sur Europe 1 ce lundi 5 avril, l'actrice Alice Belaïdi est revenue sur l'affaire Pierre Ménès et a dévoilé avoir été victime de propos racistes de la part du consultant sportif.

L'actrice de 34 ans affirme avoir été victime de propos racistes de la part du journaliste. "Moi aussi j'ai été victime de propos comme 'Sale bougnoule', ou 'Salope' de la part de Pierre Ménès. Donc je me dis qu'heureusement la parole est libérée et maintenant ces gens-là tombent parce que ça suffit" , s'est-elle expliquée au micro de nos confrères français.

Alice Belaïdi a confié ne pas s'être laissée faire à la suite de ces attaques. "Je lui ai répondu une vanne sortie du tac au tac. Je me suis mise à son niveau et je lui ai demandé s'il ne traînait qu'avec des gens gros puisque moi j'étais arabe mais je ne traînais pas qu'avec des arabes. J'ai joué la grossophobie basique et il a très mal pris que j'ai de la répartie et que je lui réponde", a-t-elle poursuivi. Une nouvelle accusation dont il se serait sans doute bien passé.




 

Vos commentaires