En ce moment
 

"Tout le monde rigole sauf toi, tu as envie de mourir": les douloureuses confessions d'Inès Reg sur le harcèlement dont elle a été victime

©Instagram Ines Reg
 
 

Ines Reg assume totalement sa petite taille aujourd'hui et cela n'a pas empêchée de s'imposer parmi les plus grandes humoristes du moment. Mais cela n'a pas toujours été facile et elle a vécu une période plus difficile il y a quelques années, comme elle l'a confié dans A bonne école, les enfants contre le harcèlement, un documentaire de Canal +.

Enfant, elle a souffert de remarques blessantes à répétition. "J'ai été harcelée dès l'école primaire à cause de ma petite taille. Jusqu'en 5ème, j'ai de très mauvais souvenirs. Pourtant, c'est à ce moment-là qu'on commence à se construire".

Comme c'est souvent le cas dans les histoires de harcèlement, une jeune fille de son école a fait d'elle le bouc-émissaire de la classe. "Quand j'étais à l'école, il y avait une nana qui était populaire (...). Des fois, j'étais sa copine donc je passais des journées trop bien, et puis d'autres jours elle avait décidé que je n'étais plus sa copine. Du coup, tout le monde se moquait. C'était très dur. C'était cette fille-là qui gérait si j'étais heureuse ou pas", a-t-elle raconté.

 J'ai tellement de souvenirs de moi seule dans la cour de récré, à marcher et à attendre que le temps passe

À un moment, cette situation est devenue insupportable. "Il y a une période où ça a vraiment été dur, les gens se moquaient de moi en permanence. Le pire c'est quand dans un silence on te lance la vanne : celle qui pique, qui fait mal, et tout le monde rigole sauf toi. Tu as envie de mourir. J'ai tellement de souvenirs de moi seule dans la cour de récré, à marcher et à attendre que le temps passe pour pouvoir retrouver ma famille" a-t-elle ajouté.

C'est seule qu'elle est parvenue à surmonter cela : "Du jour au lendemain, on décide d'en rire parce qu'on se pose les bonnes questions : 'Comment ma taille peut déterminer si ou non j'aurais des amis ?' C'est à partir de ce moment-là que j'ai décidé que ma taille serait un atout, mon charme".

Faire de sa petite taille une force, une manière de se différencier et rependre le pouvoir, Ines y est arrivée. Mais cela reste malheureusement difficile pour d'autres.


 




 

Vos commentaires