En ce moment
 

Actrice principale absente, scène de sexe sans fin, spectacteurs qui quittent la salle: le film "Mektoub My Love" crée le SCANDALE à Cannes

Actrice principale absente, scène de sexe sans fin, spectacteurs qui quittent la salle: le film
©BELGA

La comédienne Ophélie Bau, une des actrices principales de "Mektoub My Love: Intermezzo" d'Abdellatif Kechiche qui fait scandale sur la Croisette par sa manière de filmer les femmes et une longue de scène de sexe, n'a pas participé vendredi à la séance photo du film.

L'actrice, nommée aux César pour sa prestation dans le premier volet de "Mektoub My Love", n'est pas annoncée non plus pour la conférence de presse de l'équipe du long métrage.

Dans les deux volets de cette ode au désir s'étirant sur plusieurs heures, elle incarne Ophélie, une jeune femme callipyge et sensuelle, filmée sous toutes les coutures par le réalisateur.

Six ans après la Palme d'or puis la polémique autour de "La vie d'Adèle", Abdellatif Kechiche a secoué le Festival de Cannes jeudi soir avec "Mektoub My Love: Intermezzo", une expérience de 3h28 radicale jusqu'à l'overdose, dont les trois quarts se déroulent en boîte de nuit.

Plusieurs spectateurs ont quitté la salle pendant la projection officielle, dont Ophélie Bau, qui n'était plus là lorsque les lumières se sont rallumées. A la fin du film le réalisateur a quitté précipitamment les lieux après avoir lancé au micro : "Je m'excuse de vous avoir retenus sans vous prévenir et voilà je m'en vais!"

Précédé d'une rumeur sulfureuse, ce film en lice pour la Palme d'or contient comme attendu son lot de surprises et de provocations, dont une scène de sexe oral de 13 minutes.

Le caractère très sexuel de l'oeuvre n'est pas vraiment inattendu de la part d'un cinéaste qui avait déjà marqué les esprits, avec une longue scène d'amour crue dans "La Vie d'Adèle" et une autre torride en ouverture de "Mektoub my Love: canto uno".

Vos commentaires