En ce moment
 

Agustín Galiana, confiné loin des siens: "Toute ma famille est en Espagne, la situation a été catastrophique là-bas" (vidéo)

Agustín Galiana, confiné loin des siens:
© RTL INFO
 
CORONAVIRUS
 

Ce mardi, Agustín Galiana a répondu aux questions d'Antoine Schuurwegen dans le RTL INFO 13H. L'acteur a raconté comment il vit son confinement.

Comment allez-vous ?

Je vais très bien. Je suis confiné à Paris. Toute ma famille est en Espagne et la situation là-bas est vraiment inquiétante et a été catastrophique pendant deux semaines. Tous mes proches, ma famille et mes amis, vont tous bien. S'ils vont bien, moi aussi. 

Avez-vous des contacts réguliers avec vos proches?

Je profite comme je suis à la maison tout le temps. On parle deux fois par jour.

A quoi ressemble le confinement d'Agustín Galiana?

Je me réveille très tôt... vers 7h30 ou 8h. Et j'en profite pour faire des recettes de cuisine, du bricolage, lire, jouer de la musique, appeler des potes et la famille, prendre un peu le soleil sur mon balcon. 

Avez-vous une série ou un livre à conseiller?

La saison 4 de la série Casa de Papel. Je conseille à tout le monde de la voir. J'ai aussi vu la série Bloodline et je suis en train de me faire pas mal de Disney. 

Avez-vous découvert des choses durant ce confinement?

Je découvre que je suis très ordonné. J'ai voulu ranger des placards, mais ils étaient déjà rangés. Il y a une chose que j'ai apprise depuis mon arrivée en France, c'est patienter et être seul. Donc je continue à patienter et à apprendre à être seul. 

Vous deviez sortir un album à la fin du mois d'avril. Il en est où cet album? Tout est mis sur pause pour l'instant?

Il est en pause. On a beaucoup travaillé durant tout l'hiver. On a enregistré les titres, on a fait des clips. On a mis en place toute une stratégie promo. Pour l'instant, tout est dans une petite enveloppe en attendant le bon moment pour le sortir. Mais on dit que les belles choses se font attendre. 

Vous deviez être sur scène en avril en Belgique. La scène vous manque?

Oui, la scène me manque beaucoup. J'avais pas mal de concerts prévus. J'étais au théâtre à Paris. La coupure a été un peu violente. Je n'ai même pas pu aller au théâtre pour prendre mes affaires et dire au revoir à mes copains et du coup ça a été un peu dur. Le public me manque aussi. Depuis septembre, j'étais en contact tous les soirs avec le public et là ça me manque beaucoup. 

Quelle est la première chose que vous ferez à la fin du confinement?

Prendre un avion et aller voir ma famille et les serrer dans mes bras. 

 




 

Vos commentaires