En ce moment
 

Angèle acculée sur les réseaux sociaux: Enora Malagré prend sa défense

Angèle acculée sur les réseaux sociaux: Enora Malagré prend sa défense
 
 

Son frère accusé d’agression sexuelle, Angèle a été prise à partie par de nombreux internautes sur les réseaux sociaux. Pour Enora Malagré, cette logique relève de la misogynie. Elle défend la chanteuse sur Twitter.

Mardi 8 septembre, une anonyme accusait sur Instagram le rappeur Roméo Elvis d’agression sexuelle. Puis l’intéressé sortait du silence le lendemain, expliquant sur sa propre page Instagram "avoir pris conscience d'avoir utilisé mes mains de manière inappropriée sur quelqu'un, croyant répondre à une invitation qui n'en était pas une, et m'arrêtant dans les instants qui ont suivi, dès que j'ai compris".

Ce grand déballage a suscité de nombreuses réactions, de nombreux internautes s’en prenant à Angèle, notamment connue pour son tube "Balance ton quoi" l'ayant propulsée au rang de figure de proue du mouvement #MeToo. "Pas de story par rapport à ton frère ?", "Balance ton Roméo, c’est pour quand cette chanson ?", "Alors, tu dénigres toujours la présomption d'innocence maintenant que ton frère est dans la sauce ?", et autres messages semblables ont été postés sur les réseaux sociaux.

Embarquée dans la tourmente, Angèle s’est exprimée à son tour : "De la même façon que je me bats aux côtés des femmes et minorités négligées, je condamne les actes qui vont à l'encontre de mes principes. C'est d'autant plus important qu'il s'agit d'un proche et heurtant de l'apprendre ainsi", a-t-elle écrit sur Instagram.

Des voix se sont levées pour prendre la défense de la chanteuse de 24 ans, notamment celles de La chanteuse française Clara Luciani et la chanteuse belge Lous and the Yakuza. Enora Malagré, ex chroniqueuse de Touche pas à mon poste, a également affiché son soutien à la chanteuse belge, en retweetant ce message : "Quand Moha La Squale est accusé d'agression sexuelle par une vingtaine de femmes, vous réclamez des preuves... Et quand Roméo Elvis est accusé d'agression sexuelle par une femme, vous harcelez ... sa soeur ?", a publié l'animatrice sur twitter. "Ça va la misogynie hypertrophiée ? Quand le sexisme régressera-t-il ?", dénonce ce message.




 

Vos commentaires