En ce moment
 

Bardot, Roucas, Delon, Les Forbans... Ces stars tournées vers l'extrême droite

 
 

Depuis le week-end dernier, la présence de Jean Roucas à l'université d'été du Front National fait couler beaucoup d'encre. Il n'est pas le premier à marquer son soutien à l'extrême droite : avant lui, Les Forbans, Brigitte Bardot et Alain Delon avaient déjà exprimé leur soutien au FN.

Dimanche, Jean Roucas prenait part à l'université d'été du FN et affirmait clairement et pour la première fois son soutien au parti de Marine Le Pen. L'engagement de l'humoriste a surpris et déçu beaucoup de monde, mais il n'est pas le premier à rejoindre les rangs de l'extrême droite.

Avant lui, les Forbans s'étaient produits à l'issue d'un évènement organisé par le Front National. Ils avaient justifié cette prestation en déclarant : "Il ne faut diaboliser personne. J'ai toujours adoré la controverse. Au moment où la mode était au disco, moi je faisais du rock'n'roll ! Je pense que l'artiste ne doit pas faire de politique. Tous les artistes qui en font sont des crétins". Mais en acceptant de se produire dans un événement du FN, le groupe se collait tout de même une étiquette sur le front, surtout que la majorité des artistes refusent ce genre de prestation.

Du côté des stars qui se sont engagées de manière plus nette aux côtés de Marine Le Pen, on retrouve Brigitte Bardot. Elle avait déjà exprimé sa proximité avec l'extrême droite et lors des dernières élections présidentielles françaises en 2012, elle en avait remis une couche dans une interview à Nice Matin : "Ce FN version Marine n'a rien d'épouvantable, nazi ou fasciste. Elle a dédiabolisé le Front national qui était devenu une horreur". Elle avait appelé à voter pour la candidate d'extrême droite lors du premier tour de l'élection présidentielle.

Enfin, Alain Delon laisse planer le doute depuis des années concernant ses affinités politiques : ami de très longue date de Jean-Marie Le Pen, il dit être très proche du personnage, mais pas forcément de ses idées ... Mouaif ...

À part ces quatre-là, il n'y a pas vraiment d'artistes engagés auprès du FN, au contraire, ils sont plus nombreux à  combattre les idées d'extrême droite, les dénoncer ... De toute façon, on retrouve quelque chose de commun chez tous les gens engagés à l'extrême droite : généralement, ils n'en sont pas fiers et n'assument pas tout à fait !


 

Vos commentaires