En ce moment
 

Billie Eilish dénonce le hashtag "All Lives Matter" et explique pourquoi il n'a pas lieu d'être

Billie Eilish dénonce le hashtag

Aux États-Unis, la mort de George Floyd, asphyxié lors de son interpellation par la police, suscite une énorme vague d'indignation. Manifestations et émeutes embrasent le pays depuis une semaine. Les prises de parole de Donald Trump, qui menace de recourir à l'armée contre les manifestants, n'ont rien fait pour apaiser les esprits. Loin de là.

Sur les réseaux sociaux, le hashtag BlackLivesMatter (les vies des Noirs comptent), issu du mouvement fondé en 2013 après l’assassinat de l’Afro-Américain Trayvon Martin, a été utilisé une nouvelle fois comme cri de ralliement pour mobiliser contre la violence et le racisme systémique envers les Noirs.

Le succès de ce hashtag lui a valu, comme souvent sur les réseaux sociaux, un retour de bâton. Le hashtag AllLivesMatter (toutes les vies comptent) est devenu le réceptacle de toutes les critiques contre le mouvement.

#AllLivesMatter, "un moyen de tout ramener à vous"

La chanteuse Billie Eilish dénonce la perfidie du slogan All Lives Matter dans une publication Instagram. "Si j’entends encore une fois quelqu’un dire "Toutes les vies comptent ", je vais vraiment devenir dingue. Voulez-vous fermer vos gueules ? Personne ne dit que votre vie est sans importance. Personne ne dit que votre vie n’est pas difficile. (…) Tout ce que vous faites c’est de trouver un moyen de tout ramener à vous. Il ne s’agit pas de vous. Vous n’êtes pas dans le besoin. Vous n’êtes pas en danger (…) Vous êtes privilégiés que ça vous plaise ou non. La société vous donne des privilèges simplement parce que vous êtes blancs. Vous pouvez être pauvre et rencontrer des difficultés, votre couleur de peau vous donne plus de privilèges", commence l'artiste de 18 ans.

Et de conclure : "Aujourd’hui, nous devons répondre à des centaines d’années d’oppression envers les personnes noires. Le slogan #BlackLivesMatter ne veut pas dire que les autres vies ne comptent pas. Il interpelle sur le fait que la société pense clairement que la vie des noirs ne compte pas, alors qu’elle compte."

Billie Eilish est loin d'être la seule à s'agacer du slogan All Lives Matter. Et certains ne s'embarrassent pas de tant de pédagogie. C'est le cas de l'acteur Seth Rogen, dont l'opiniâtreté lui vaut un certain succès outre-Atlantique. Après avoir partagé une publication Black Lives Matter, il a répondu à tous ses followers qui mentionnaient le hashtag All Lives Matter dans leur commentaire : "Allez-vous faire f*****", "Mangez de la m****", "Ta gueule, tu ne mérites plus de regarder mes films", etc.

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires