En ce moment
 

Britney Spears en grève: elle refuse de faire des concerts tant que son père reste son tuteur

Britney Spears en grève: elle refuse de faire des concerts tant que son père reste son tuteur
©Belga
 
Britney Spears
 

Britney Spears entame une grève de concert. Son avocat a annoncé cette action à la sortie du tribunal le 10 novembre. Elle ne se produira plus tant que son père reste son tuteur. Le reste de sa famille la soutient.

Depuis plusieurs mois, la chanteuse Britney Spears tente de sortir de la tutelle de son père, Jamie Spears. Au mois d’août, elle avait introduit une demande de modification de tutelle que la justice californienne vient de rejeter.

Le 10 novembre, lors d’une audience au tribunal, son avocat a annoncé que la star de se produirait plus sur scène tant que Jamie Spears reste son unique tuteur. La star lui reproche la gestion catastrophique de ses comptes et le versement de plus de 300 000 dollars à son manager commercial, l’agence Tri Star Sports & Entertainment Group. L’agence percevait 5% des revenus musicaux de Britney avec un minimum annuel de 500 000 dollars. Elle demande à ce que le dernier paiement soit annulé et lui soit restitué.

Lors de cette nouvelle comparution, sa mère, Lynn Spears, a affiché son soutien à sa fille. Son frère et sa sœur l’avaient aussi défendue face à leur père.

Jamie Spears est devenu le tuteur de Britney en 2008 après son internement en psychiatrie. La chanteuse avait vécu avant cela une sévère dépression symbolisée par son rasage de crâne. Selon la décision de la justice, son père restera son tuteur au moins jusqu’en février 2021.

La chanteuse demande que sa tutelle soit gérée par Jodi Montgomery, une femme qu’elle avait déjà appelée à l’aide il y a un an. Selon Britney, Jodi est une personne qualifiée.

COVID 19 en Belgique: où en est l'épidémie ce jeudi 12 novembre ?

COVID 19 en Belgique: Noël sauvé mais Saint-Nicolas sacrifié ?

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

 




 

Vos commentaires