En ce moment
 

Catherine Lara se confie sur sa rupture avec Muriel Robin: "J'avais le cœur en miettes"

Catherine Lara se confie sur sa rupture avec Muriel Robin:
© Isopix
 
 

Catherine Lara, en couple avec sa compagne Sam depuis 25 ans, s'est confiée sur sa relation à Gala"Je travaille juste sur notre amour au quotidien (...) Je m’interroge en permanence, je me demande ce qu’il faut changer, améliorer, quel nouveau regard je dois porter sur Sam pour qu’elle sente que je l’aime. Je change de décor aussi. Je fais en sorte d’être dans une merveilleuse sensualité", a avoué la chanteuse. 

"En fait, à cinquante ans et avec Samantha, j’ai découvert qu’il était possible d’aimer quelqu’un passionnément, mais sereinement", a ajouté Catherine Lara. 

"Avant notre rencontre, j’ai connu des idylles fortes et longues. La personne avec qui j’ai vécu dix-sept ans est décédée, il a fallu que je fasse mon deuil. Il faut savoir se remettre des histoires tristes. Mais je vous rassure, j’ai aussi vécu des histoires joyeuses. L’amour, c’est une question de timing, et ça se construit", a précisé la star. 

La violoniste de 74 ans a abordé sa relation avec Muriel Robin avec qui elle a vécu "une histoire magnifique". Leur séparation n'a pas été facile pour l'artiste. "J'avais le cœur en miettes. Sam est arrivée comme un rayon de soleil, de zénitude et d’apaisement", a dit l'interprète de Nuit Magique. 

Une tournée d'adieux

Cette dernière a annoncé récemment qu'elle allait arrêter la chanson. "Je ne veux pas devenir une vieille chanteuse! Je vais laisser la parole à mon violon!": cinquante ans après ses débuts, Catherine Lara lance vendredi à Paris une tournée d'adieux à la chanson, déterminée à se consacrer désormais à son instrument fétiche, son "double parfait".

"J'abandonne la chanson comme un couple qui se sépare, mais qui s'aime encore", confie à l'AFP la "rockeuse de diamants", titre de l'un de ses plus grands succès en 1983 et devenu son surnom.

A 74 ans, Catherine Lara assure en finir avec les tournées, même si elle s'accorde la possibilité de revenir un jour à la chanson: "Ça fait cinquante ans que je 'tournicote'. J'en ai peu marre. Même si j'adore être sur scène, je suis un peu fatiguée des centaines de bornes à faire avant et après. Je vais prendre mon temps : cette tournée d'adieux à la chanson va prendre deux ans en France, Suisse, Belgique et au Canada".




 

Vos commentaires