En ce moment
 

Cette femme amnésique retrouvée sur un rocher en mer en Croatie a un lien avec la série Friends

Cette femme amnésique retrouvée sur un rocher en mer en Croatie a un lien avec la série Friends
(c)Police Krk Croatia
 
 

Début de semaine, les autorités croates publiaient un avis de recherche international pour identifier cette femme, âgée d'une cinquantaine d'années retrouvée sur un rocher en mer au large de la Croatie. Elle s'exprimait dans un anglais parfait mais, traumatisée et blessée, elle était incapable de décliner son identité. 

Surnommée la "professeure" (à cause du fait qu'elle s'exprimait parfaitement dans plusieurs langues)  par les policiers chargés de l'identifer, la femme était couverte d'égratignures lorsque les pêcheurs l'ont repérée et ont appelé les sauveteurs à Krk, en Croatie.

Après s'être entretenu avec elle et avoir lancé un appel international pour aider à identifier la femme, des amis à Los Angeles l'ont reconnue comme étant Daniela Adamcova, une joaillière de stars qui travaille à Hollywood.

Ses bijoux sont apparus dans de nombreux films et dans la série télévisée Friends, très prisés des actrices Courtney Cox et Jennifer Aniston. D'autres stars telles que Barbara Streisand, Diana Ross et Brigitte Bardot seraient également des fans de ses créations.

Daniela, 56 ans, serait originaire de Slovaquie et aurait vécu aux États-Unis et en Irlande.

On ne sait pas ce qu'elle faisait en Croatie - et encore moins comment elle a réussi à escalader des rochers aiguisés comme des rasoirs jusqu'à l'île inaccessible où elle a été secourue la semaine dernière.

Les responsables ont déclaré que la femme blonde avait survécu plusieurs nuits seule avec des ours rôdant à proximité.

Une équipe de 14 sauveteurs a utilisé des 4x4, puis a parcouru trois kilomètres pour la récupérer. Elle n'avait ni passeport ni téléphone et était incapable de dire qui elle était ni comment elle était arrivée là-bas. Et elle était si faible qu'elle pouvait à peine boire une gorgée d'eau.

La police a essayé d'utiliser la technologie de l'Intelligence Artificielle dans l'espoir qu'un ordinateur puisse la reconnaître à partir de bases de données internationales ou de réseaux sociaux.

En fin de compte, c'est la couverture médiatique qui a apparemment permis de résoudre le mystère. Quelqu'un l'a reconnue, révèle le journal du Sun.


 




 

Vos commentaires