En ce moment
 

Delphine Wespiser, Miss France 2012, raconte les gestes déplacés et le harcèlement qu'elle a subis

Delphine Wespiser, Miss France 2012, raconte les gestes déplacés et le harcèlement qu'elle a subis
©Instagram Delphine Wespiser
 
Delphine Wespiser
 

Pendant un an, après son élection de Miss France 2012, Delphine Wespiser a parcouru la France, faisant de nombreuses rencontres et séances photo. Mais parfois, des personnes ont eu des comportements inappropriés à son égard. Elle n'a raconté dans le "6 à 7 avec Casta" le mercredi 31 mars.

À l'époque, Delphine Wespiser n'avait que 19 ans et elle a subi les gestes déplacés d'hommes politiques, a-t-elle expliqué, "surtout pendant les séances photos".

Des mains posées sur son dos qui glissent ensuite beaucoup plus bas : "Très souvent, après, ils descendent la main. Donc ils l'ont là et au début on ne dit rien. Et puis petit à petit j’ai compris. Dès que ça descendait là, je la remontais. Mais oui, oui, c'est très gênant", a-t-elle expliqué.

Elle a également été victimes de harcèlement de fans qui ne savent apparemment pas se contenir. "J'ai eu des fans très très insistants. Au départ, ils m'écrivaient des lettres, ensuite, ils me dessinaient nue, et puis, ils sont venus chez moi, à la maison, et ils ont demandé à mes parents s'ils pouvaient m'emmener... Enfin tout un truc", a poursuivi Miss France 2012.

Elle confie ne pas avoir très bien vécu cette situation : "On a porté plainte et on a eu peur", a-t-elle ajouté.

Et ce n'est pas tout : elle dit aussi avoir eu des propositions complètement déplacées de la part de "personnes très très âgées mais très riches", raconte-t-elle. "Ils me disaient que si je me mariais avec eux, ils allaient m'offrir une vie de rêve. Mais noir sur blanc hein, limite avec un contrat", dit-elle enfin.

Aujourd'hui, en 2021, la parole des femmes se libère mais il reste beaucoup à faire pour faire évoluer les mentalités.  

 




 

Vos commentaires