En ce moment
 

Demi Moore droguée et alcoolique: elle était "comme un monstre qui sort de sa cage" d'après ses filles

Demi Moore droguée et alcoolique: elle était
© ISOPIX

Dans une autobiographie, Demi Moore s'est confiée. Elle a livré ses sombres secrets ainsi que ses expériences plus joyeuses. Ses filles ont notamment confirmée que leur mère avait subi des moments très rudes et ont donné leur propre version de l'histoire.

A 56 ans, l’actrice de Demi Moore a souhaité se confier au travers l’écriture d’une autobiographie. Ce récit, conçu comme un journal intime a pour titre "Inside out". Il livre les secrets les plus sombres de l’actrice tout comme les moments les plus heureux. Parmi ses confessions, la belle brune révèle avoir eu une certaine addiction pour la drogue et l’alcool. Une époque désastreuse pour ses filles, qui ont vu leur mère vivre de véritables instants de détresse.

Sur le plateau de l’émission Red Table Talk, les trois filles de Demi Moore, ont donné leur version de l’histoire. Pour la  plus jeune des filles, Talluhah, sa mère était comme "un monstre qui sort de sa cage", lorsqu’elle était en manque. "Je me souviens de l'anxiété que je pouvais subir quand je sentais que ses yeux étaient un peu plus fermés que d'habitude, que sa façon de s'exprimer était différente", raconte Tallulah. "Elle était beaucoup plus affectueuse avec moi quand elle n'était pas sobre. C'était juste bizarre. A certains moments je m'énervais contre elle. Je me souviens avoir dû la traiter comme une enfant, lui parler comme à une enfant. Ce n'était pas la mère qui nous avait élevées".

Il faut dire que l’actrice n’a pas connu une enfance facile et a vécu des expériences qui la marqueront indéfiniment. Entre les infidélités, les expériences de mort imminente et le fait que sa mère l’a prostitué dans sa jeunesse, l’actrice n’a pas été épargnée dans la vie. La fausse couche qu’elle a subie à l’époque où elle était en couple avec Ashton Kutcher l’a aussi beaucoup ébranlé. Cette tragédie l’a plongé dans un puits sans fond…

Vos commentaires