En ce moment
 

Dîners clandestins à Paris: voici ce que risque Pierre-Jean Chalençon

Dîners clandestins à Paris: voici ce que risque Pierre-Jean Chalençon
ISOPIX
 
 

Bruno Pomart, ancien patron du RAID (l'unité d'élite de la Police nationale française), était l'un des invités de l'émission "Touche pas à mon poste", ce 9 avril sur C8. L'occasion de revenir sur l'affaire des dîners clandestins organisés par Pierre-Jean Chalençon, ancien acheteur vedette d'Affaire conclue (France 2). Le marchand d'art utilisait son domicile parisien, le "Palais Vivienne", pour accueillir les convives.

Avant d'affirmer qu'aucun membre du gouvernement n'était présent à ces événements, Bruno Pomart a expliqué ce que Pierre-Jean Chalençon risquait. Le fan de Napoléon avait organisé un dîner d'une quarantaine de personnes, sans respect des gestes barrière. L'affaire a été mise en lumière par une équipe de M6, qui a réussi à se faire inviter à l'un des événements. Le reportage avait été diffusé le 2 avril. 

Que risque Pierre-Jean Chalençon?

Ce 7 avril, après perquisition, une enquête a été ouverte pour "mise en danger de la vie d'autrui". Pour l'ancien patron du RAID, Jean-Pierre Chalençon risque "une lourde amende, possiblement de la prison et une fermeture administrative de son établissement". La fermeture du Palais de Vivienne, dont il met en location plusieurs salles, semble actée. Mais le risque qu'il se retrouve derrière les barreaux est, selon Bruno Pomart, très très faible. 




 

Vos commentaires