En ce moment
 

Drew Barrymore : elle est terrifiée par la maternité

 
 

Drew Barrymore a confié au magazine People ses joies et ses angoisses depuis qu’elle est devenue mère. Elle est effrayée à l’idée de devoir s’occuper de quelqu’un qui dépend entièrement d’elle.

Drew Barrymore et son mari Will Kopelman ont accueilli une petite fille, prénommée Olive, fin septembre. Depuis qu’elle est devenue mère, elle est constamment inquiète à l’idée de « savoir comment garder quelqu’un en vie ». L’actrice a vécu quelques-uns des plus beaux moments de sa vie depuis qu’elle est devenue mère mais elle est toujours terrifiée lorsqu’elle pense au fait qu’un être est complètement dépendant d’elle.

« Vous avez les plus grandes joies du monde tout en étant confrontée à vos plus grandes peurs, du genre : comment garder quelqu’un en vie ? », a-t-elle expliqué dans le magazine People.

La star de 37 ans a profité de l’interview et de la séance photo qui l’accompagne pour présenter son bébé au monde. Sur la couverture du magazine, la star offre un large sourire à Olive qu’elle tient près de son visage. La petite fille a des cheveux châtains clairs et des yeux noirs et elle porte une combinaison blanche couverte de cœurs et de fleurs.

Le cliché se situe juste à côté de Drew déclarant que la maternité est le moment le « plus cool » de sa vie. Dans l’interview, elle parle de la façon dont elle a été affectée par la naissance de sa petite fille. « Je ne pouvais pas manger ou dormir pendant deux semaines, j’étais tellement nerveuse ! », a-t-elle dit en riant, ajoutant que ses sentiments pour sa fille sont similaires au « plus gros coup de cœur » qu’elle n’ait jamais eu.

Drew Barrymore et Will Kopleman se sont mariés en juin. Créer un foyer stable pour sa fille était vital pour l’actrice. Elle est connue pour son passé trouble. Elle a mis son séjour en cure de désintoxication à tout juste 13 ans et sa tentative de suicide un an plus tard sur le compte de son éducation. « Je voulais vraiment un foyer merveilleusement traditionnel pour mon enfant, a-t-elle expliqué. Will vient d’une famille forte, il contribue à une famille forte… Cela me remplit tellement d’émotion parce que c’est une sorte de miracle. »


 

Vos commentaires