En ce moment
 

Eddy Mitchell BALANCE sur le concert en hommage à Johnny Hallyday: "Je ne suis pas d’accord avec ce genre d’événement"

Eddy Mitchell BALANCE sur le concert en hommage à Johnny Hallyday:
 
 

Eddy Mitchell n’a pas fait dans la nuance pour dire le fond de sa pensée sur les récents hommage à Johnny Hallyday, son pote de toujours. Le 14 septembre dernier, l'Esplanade Johnny a été inaugurée devant Bercy par Laeticia Hallyday et Anne Hidalgo, la maire de Paris. Une sculpture a été dévoilé dans la foulée. Non pas une statue du chanteur — il n’en voulait pas — mais une Harley perchée sur le manche d'une guitare conçue par l’artiste Bertrand Lavier et baptisée Quelque chose.

L’œuvre n’est pas du tout du goût d’Eddy Mitchell. "C'est une catastrophe", a-t-il tranché dans les colonnes du Parisien ce jeudi 23 septembre. Pour le rockeur, la statue "n'évoque rien, ce n'est pas Johnny. Je ne suis pas dans leur tête, mais je ne pense pas que les fans soient ravis de ça". Et de poursuivre : "De toute façon, je n'aime pas les places qui commémorent les statues... les pigeons chient dessus". "Cela plaît à Hidalgo, notre "dame de Paris", donc c'est bien", a-t-il encore ironisé.

Eddy Mitchell n’a guère été plus enthousiasmé par la soirée à l'Accor Arena de Paris. "Je n'ai rien pensé de ce concert hommage. J'ai regardé à la télé et zappé", a-t-il raconté. "Je n'ai pas participé parce que je n'avais rien à y foutre. Je ne fais pas les Restos du cœur, alors je ne vais pas aller à Bercy pour ça....", a-t-il ajouté.

Si Eddy Mitchell n’était pas de la fête, ce n’était pas paresse, ni par insensibilité. Simplement, il explique : "ne pas être d'accord avec ce genre d'événements sur le principe. Les spectateurs payent, les artistes eux ne sont pas payés et cela va, soi-disant à une œuvre caritative. Je n'y crois pas beaucoup".


 




 

Vos commentaires